mercredi 14 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > DZentreprise > Contributions > Deux tiers des entités économiques concentrées dans le nord en l’Algérie

Deux tiers des entités économiques concentrées dans le nord en l’Algérie

Selon le recensement économique effectué par l’Office National des Statistiques

Plus de 617.550 entités économiques sont concentrées dans la région nord du pays, soit deux tiers de l’ensemble (934.250 entités), rapporte l’APS qui cite les résultats du recensement économique (RE) effectué par l’Office national des statistiques (ONS).

Avec 309.830 entités économiques, la région Nord Centre qui compte 10 wilayas sur les 48 que compte le pays est la plus peuplée avec 33,2%, soit un tiers du chiffre global, précisent les chiffres définitifs de la première phase du RE qui servira à la mise en place d’un ensemble d’enquêtes statistiques.

En général, les résultats du recensement relèvent la forte concentration des entités économiques au niveau de 21 wilayas du pays, représentant 70% de l’ensemble des entités.

En effet, 13 wilayas regroupent environ près 60% des entités économiques, il s’agit d’Alger, Oran, Sétif, Tizi-Ouzou, Bejaia, Batna, Tlemcen, Blida, Chlef, Constantine, M’Sila, Bordj Bou Arreridj et Skikda. En ajoutant seulement 8 wilayas, ce taux passe à près de 70%. Il s’agit des wilayas de Mila, Djelfa, Mascara, Boumerdès, Annaba, Biskra, Oum El Bouaghi et Ain Defla.

Dans la région Nord Centre du pays, deux grandes activités sont dominantes, à savoir le commerce qui représente 53,3% et les services avec 35%, relève l’office, ajoutant que le secteur tertiaire (administration, éducation, corps organisés et hôpitaux…etc.) dans la région Nord compte 273.357 entités.

La wilaya d’Alger compte 97.019 entités économiques dont 56,3% activent dans le commerce, suivie par les wilayas de Tizi-Ouzou avec 37.276 et Béjaïa avec 31.197 entités.

La région Nord-Ouest avec ses sept wilayas compte 166.632 entités dont plus de 89% se trouvent dans le secteur tertiaire et 9,9% dans l’industrie. Oran arrive en tête avec 52.852 entités suivie par Tlemcen (30.086) et Mascara (20.975 unités).

Quelque 141.090 entités ont été recensées dans la région Nord-Est qui compte 8 wilayas. Plus de 88% des entités de cette région du pays exercent leurs activités dans le secteur tertiaire. Dans cette région, trois wilayas dominent, il s’agit de Constantine qui comptabilise 25.729 entités, suivie par Skikda (21.701) et Mila avec 21.334 entités.

La région des Hauts Plateaux avec ses 14 wilayas compte 236.515 entités économiques. La structure sectorielle des activités dans cette région est quasi identique à celle des autres avec 98,6% de l’activité, concentrée au niveau du secteur tertiaire.

Trois wilayas se taillent 43% du total du tissu économique de cette région avec en tête Sétif qui regroupe le plus grand nombre d’entités (47.392), suivie par Batna (30.388) et M’sila (23.266) et enfin El Bayadh avec 4.819 entités économiques seulement.

Enfin, 80.083 entités ont été recensées dans la région Sud, composée de neuf wilayas. Biskra est en tête de liste avec 19.469 entités, suivie par Ouargla (14.396), El Oued 13.617 entités. Ces trois wilayas s’accaparent de 59,2% de l’ensemble des entités de la région et enfin la wilaya d’Illizi avec 1.432 entités économiques.

La nouveauté de cette opération de recensement réside dans l’exploitation des questionnaires qui a été réalisée, pour la première fois en Algérie, selon une nouvelle technique à savoir l’utilisation de la lecture automatique des documents (LAD), permettant une exploitation rapide et de bonne qualité.

Les résultats de cette première phase du RE, qui a coûté près de 1,4 milliard de DA, constituent un atout important de développement de la production de statistiques en adéquation avec les besoins de l’économie nationale et permettront d’améliorer la gouvernance de l’économie par une prise de décisions plus pertinente grâce à une meilleure connaissance du tissu économique.

La 2ème phase du RE, qui est une enquête de structure, sera lancée au 2ème semestre 2012 et consistera en plus de la récupération du bilan comptable, à renseigner des questionnaires adaptés à chaque activité.