Stars of Science: Imadeddine Azzouz et de Mohamed Kharrat out!

Pour la première fois dans l’histoire de Stars of Science, l’émission de télé-réalité alliant éducation et divertissement de la Fondation du Qatar, le jury a éliminé deux candidats lors de l’épisode de prototypage diffusé hier soir. Il s’agit d’Imadeddine Azzouz et de Mohamed Kharrat, qui n’ont pas réussi à prouver la faisabilité de leurs prototypes et qui ont dû quitter l’aventure Stars of Science.

« Lorsque vous créez des innovations technologiques qui peuvent avoir un impact sur des vies, vous n’avez aucune marge d’erreur », a déclaré le professeur Fouad Mrad, membre du jury de Stars of Science. « Un innovateur doit être prêt à relever n’importe quel défi à toutes les étapes de la création de son produit, et c’est pourquoi nous imposons les critères les plus élevés en matière d’expertise scientifique et d’intégrité. »

Les participants avaient quatre semaines avant l’épisode pour produire un prototype technique qui démontrerait de la viabilité des plans de conception, afin de prouver la fonctionnalité du produit et sa performance.

Le Health Breath Scanner d’Imaddedine a été conçu pour permettre de déceler le cancer des poumons à travers l’haleine du patient. Cependant, la recherche pour prouver le lien entre les marqueurs biologiques présents dans l’haleine et le diagnostic de la maladie est longue, c’est ce que Imadeddine essaiera de prouver après sa sortie de l’émission. Quant aux shorts de natation intelligents de Mohamed ont été créés pour détecter et prévenir les noyades, mais ils n’ont pas réussi à se gonfler comme prévu lors une situation d’urgence fictive et ont échoué de simples tests. En définitive, le jury a estimé qu’il n’avait pas d’autre choix que d’éliminer les deux candidats de la compétition.

Cinq autres candidats sont eux parvenus à continuer l’aventure Stars of Science. L’Active Lazy Eyelid Sticker de Nuha Abu Yousef, qui stimule les muscles de la paupière pour aider à atténuer les effets de la paralysie de Bell sur les patients, a particulièrement attiré l’attention du jury après avoir passé ses tests haut la main. De son côté, Youssef El Azouzi a fièrement défendu son stent modulateur de flux. Il s’est ému de voir son appareil en fonctionnement pour la première fois, déclarant qu’il s’agissait du plus beau jour de son aventure Stars of Science.

Anwar Al-Mujarkesh, ancien candidat de la saison 5 de l’émission en 2013, est revenu sur le plateau pour co-animer l’épisode avec Khaled Al Jumaily, le présentateur de l’émission. Il en a profité pour encourager les candidats à continuer à persévérer et a profité de son retour dans l’émission sous un angle différent.

Anwar a été tout aussi surpris que le public lorsque le jury a pris la décision d’une double élimination. « L’émission lance un défi aux innovateurs pour de bonnes raisons, car la mise sur le marché d’un nouveau produit exige un total dévouement et une expertise sérieuse. Mais je suis heureux de ne pas avoir eu à affronter le jury aujourd’hui », a-t-il déclaré.

Les autres candidats, Nuha Abu Yousef, Abdulrahman Saleh Khamis, Husam Sameer, Anfal Al Hamdani et Youssef El Azouzi, poursuivront la dernière  étape de prototypage lors du prochain épisode qui sera diffusé vendredi sur Qatar TV, et samedi sur huit chaînes de la région.

À propos de Stars of Science

Stars of Science, la première émission du monde arabe dédiée à l’innovation, est une initiative de la Fondation du Qatar (QF).

L’émission, qui allie éducation et divertissement, offre aux innovateurs arabes la possibilité de développer des solutions technologiques qui bénéficient à leurs communautés, à leur santé ou leur mode de vie, et qui contribuent à préserver l’environnement.

Au cours d’un processus de neuf semaines, les participants doivent prouver l’efficacité de leurs solutions au sein d’un espace d’innovation partagé, lors d’une course contre la montre et avec l’appui d’une équipe d’ingénieurs et de développeurs produits expérimentés. Un jury d’experts évalue et élimine les candidats chaque semaine lors des étapes de prototypage et de validation. Les quatre derniers finalistes en lice s’affronteront pour remporter une part de 600 000 dollars américains qui leur permettra de financer le lancement de leur projet. La part de chacun sera déterminée en fonction de la note attribuée par le jury et le vote en ligne du public.

Stars of Science sera diffusé tous les vendredis sur Qatar TV et tous les samedis sur les chaines de la région, du 13 septembre jusqu’au 9 novembre 2019. Pour le programme complet de diffusion de la Saison 11 de Stars of Science, veuillez visiter www.starsofscience.com

Pour la liste complète des initiatives et projets de QF, veuillez visiter : http://www.qf.org.qa/

La Fondation du Qatar – Libérer le potentiel humain

La Fondation du Qatar (Qatar Foundation – QF) pour l’Éducation, la Science et le Développement Communautaire est une organisation privée à but non lucratif, qui soutient le Qatar dans sa transformation vers une économie diversifiée et durable. QF aspire à servir le peuple du Qatar et au-delà en offrant des programmes axés sur l’innovation dans les domaines de l’éducation, de la science et de la recherche et du développement communautaire.

Fondée en 1995 par Son Altesse Sheikh Hamad Bin Khalifa Al-Thani, l’Émir père, et Son Altesse Sheikha Moza bint Nasser, qui partageaient une vision commune, celle d’offrir au Qatar une éducation de qualité. Aujourd’hui, le système éducatif de niveau international de QF offre des possibilités d’apprentissage en continu, dès l’âge de six mois et jusqu’au doctorat, ce qui permet aux diplômés de s’épanouir dans un environnement international et de contribuer au développement de la nation.

QF crée également un centre d’innovation multidisciplinaire au Qatar, où des chercheurs se penchent sur des défis locaux et mondiaux. En encourageant une culture d’apprentissage tout au long de la vie et en favorisant l’engagement social à travers des programmes qui incarnent la culture qatarie, QF s’engage à autonomiser la communauté locale et à contribuer à un monde meilleur pour tous.

 

Les commentaires sont fermés.