Skoda Octavia Acte IV : Tout sur le nouveau-né tchèque

Les Tchèques l’ont fait. Avec autant de fierté que l’événement organisé à Prague a drainé un monde fou pour venir découvrir ce nouveau-né dans sa quatrième génération: Skoda Octavia Acte IV en berline et en break. En effet, c’est hier soir que la nouvelle et quatrième génération de Skoda Octavia a fait sa première apparition en avant-première mondiale, loin dessalons et des teasers fuités çà et là.

C’est en République tchèque que la marque a préféré dévoiler toutes les informations sur cette quatrième génération de ce best-seller.

La belle et grande familiale s’est sensiblement modernisée. Radicalement. Elle affiche des traits plus marqués au niveau du capot et de la caisse, avec une nouvelle calandre, tout en abandonnant son étrange regard à quatre optiques au profit de projecteurs LED plus effilés que jamais.

Skoda Octavia Acte IV gagne énormément en dynamisme, en élégance et en modernité pour se rapprocher de la nouvelle Superb.

Côté gabarit, elle a gagné 2 centimètres par rapport au modèle précédent avec 4,69 m de long pour la berline comme pour le break Combi.

La largeur est également en hausse (+1,5 centimètres à 1,83 mètre) tandis que l’empattement reste figé à 2,68 mètres. Cette petite extension bénéficie notamment aux passagers arrière qui profitent désormais d’un espace aux genoux de 78 millimètres.

Quant au volume du coffre, on gagne 10 litres sur la berline (600 litres) et 30 litres sur le break (640 litres).

A bord, la nouvelle Octavia a été complètement renouvelée. On retrouve ainsi un volant inédit à deux branches, une nouvelle instrumentation digitale de 10 pouces et un écran tactile central plus imposant pouvant également atteindre 10 pouces.

La console centrale a été entièrement redessinée, tout comme les garnitures de portes, alors qu’un affichage tête haute sur le pare-brise et une climatisation tri-zone font leur apparition, ce qui est une grande première chez Skoda.

C’est sous le capot aussi que la splendide Tchèque a gagné en reprenant les motorisations de la nouvelle Volkswagen Golf 8. Dès son lancement, elle sera proposée avec trois nouveaux moteurs diesel Evo, tous d’une cylindrée de 2 litres pour des puissances de 115, 150 et 200 Ch. L’offre essence se composera elle d’un trois cylindres 1 litre TSI de 110 Ch et d’un quatre cylindres 1.5 litre TSI de 150 Ch, avec boîte manuelle 6 vitesses dans les deux cas.

Avec la boîte automatique DSG7, ces moteurs seront dotés de la technologie Mild-hybride ou hybridation légère, mais surtout, une première pour la marque, un moteur 2.0 litres TSI de 190 Ch (DSG7).

L’Octavia 4 profitera enfin d’une mécanique hybride rechargeable essence de 204 Ch  et d’un 1.5 litre TSI G-TEC de 130 Ch fonctionnant au gaz naturel.

Aussi, Skoda annonce des aides à la conduite, comme l’assistant de prévention des collisions, et le système d’avertissement de sortie, trois options de châssis différentes pour affronter les routes difficiles et plusieurs solutions Simply Clever qui facilitent la vie au quotidien, comme le pack sommeil, poche de rangement multifonction sous le couvre-coffre…etc.

Du reste, il faudra s’attendre, dès 2020, à ce que la nouvelle Skoda Octavia soit proposée sur le marché en finitions Active, Ambition et Style, ajouté à deux autres versions souhaitées, à savoir Scout et la sportive RS.

De notre envoyé spécial à Prague : Rabah Nadri

Les commentaires sont fermés.