Salon international de l’Agriculture: 25 exposants algériens à Paris

Pour s’imposer sur les marchés internationaux, l’Algérie adopte désormais une stratégie, à même de soigner son image. Cela passe incontestablement par la sphère économique. La participation à la 57ème édition du Salon international de l’Agriculture ( SIA ), qui se tient de 22 février  au 1 mars à Paris (France), vise non seulement à promouvoir le produit algérien, mais surtout à trouver des partenaires étrangers pour développer l’Agriculture, à travers ses différents segments.

Pas moins de 25 exposants, issus du secteur public et privé, occupant une surface de 350 m², prennent part à cet événement. Ce Salon, qui se tient sous le thème « l’Agriculture vous tend les bras », est une occasion pour les participants algériens de nouer des contacts et de placer leurs produits sur les marchés internationaux. Pour rappel l’an dernier, pas moins de 30 exposants avaient pris part au  Salon international de l’Agriculture.

Plusieurs produits de terroir ont été exposés à cette manifestation, dont, les dates, l’huile d’olive, les fruits et les légumes.

L’ Ambassadeur d’Algérie en France, Salah Lebdioui qui a visité le stand algérien a, d’ailleurs, tenu  à assurer les exposants de « l’accompagnement de l’Ambassade pour faciliter les opérations d’exportation de leurs produits ».

Comme il les a encouragés à améliorer leurs potentialités compétitives afin de conquérir les marchés internationaux.  D’autant plus que le Plan d’action du Gouvernement, ambitionne un renouveau économique, dont le secteur de l’agriculture constitue un élément important.

La 57ème édition de ce Salon de l’Agriculture, qui se tient au Parc des expos de Paris Porte de Versailles, a été inaugurée samedi par le Président de la République française, Emanuel Macron.

Regroupant près de 1.000 exposants venus de 23 pays, ce Salon International rassemble chaque année tous les acteurs du monde agricole, à savoir, les éleveurs, producteurs, organisations et syndicats professionnels, ministères et organismes publics ou instituts de recherche pour présenter les différentes facettes du secteur agricole et agroalimentaire, de ses métiers, de ses évolutions et de ses perspectives.

Brahim.S.

Les commentaires sont fermés.