Peugeot Algérie: lancement des travaux de l’usine de montage le 21 juillet

C’est dimanche 21 juillet que se fera la pose de la première  pierre de l’usine  d’assemblage de véhicules Peugeot à Tafraoui dans la wilaya d’Oran à l’ouest du pays, selon l’annonce faite par le groupe Français PSA.  Le lancement de l’étude technique pour la réalisation de cette usine s’est fait  en 2018.

La cérémonie de pose de la première pierre sera présidée par le vice-président exécutif du  groupe PSA de la zone moyen –orient et Afrique, Jean Christophe Quémard.

Les travaux d’aménagement de la zone d’activités de Tafraoui, c’est-à-dire l’ouverture de pistes, la pose de réseaux de voirie à savoir, l’assainissement, l’eau potable, l’électricité, le gaz…ont été lancés juste après l’annonce du projet en 2018.

Une enveloppe financière de 600 millions de dinars a été allouée pour la réalisation de ces travaux. La réalisation des travaux pour les ateliers Peugeot a été confiée à une entreprise Algérienne SFMAI, situé à l’ouest du pays et spécialisé dans les matériaux et les structures métalliques de construction.

Le site devant abriter le projet s’étend sur une superficie de 120 hectares. Avec sa mise en service, il est prévu une capacité de montage, dans une première phase, de 25 000 véhicules par an. Cette capacité est appelée à augmenter progressivement dans les quatre prochaines années.  Le cahier des charges relatif à ce projet prévoit un taux d’intégration national de l’ordre de 42%.

Pour rappel, le nombre de véhicules assemblés en Algérie, toutes marques confondues, a atteint 110 000 unités en 2017. Ce chiffre devrait atteindre, selon les prévisions du ministère de l’industrie 400 000 véhicules à l’horizon 2020.

Ce développement de l’industrie automobile est  dit on intéressant dans la mesure où il permettra un égal développement de la sous-traitance dans ce domaine. Dans les faits, ce sont entre 30 000  et  50 000 pièces et composants entrant dans la fabrication de véhicules, qui seront fabriquées par les différentes entreprises locales.

Rania Derouiche

Les commentaires sont fermés.