Oléoducs: Une usine algéro-américaine pour la fabrication de tubes d’acier dès 2021

Selon une information donnée par la chambre de commerce et d’industrie CCI-Oasis d’Ouargla, une usine de production de tubes d’acier pour oléoducs et gazoducs, sera réalisée dès le second semestre de l’année 2020 dans la wilaya d’Ouargla.

Cette usine  est le résultat d’une convention de partenariat récemment signée entre les entreprises algériennes privées Tassili-Forage et Nouha, toutes les deux spécialisées dans les activités pétrolières et détiennent 70% des parts et, les firmes américaines «  Summit International » et « Tejas Tubular INC », qui détiennent 30% des parts de la nouvelle entreprise.

L’usine de production de tubes d’acier pour oléoducs et gazoducs, première de son genre à Ouargla, sera localisée dans la nouvelle zone industrielle de de Hassi Benabdallah, s’étend sur une superficie de 10 hectares extensibles.

Elle produira des tubes en acier à partir du premier trimestre de l’année 2021, et aura une capacité de production prévisionnelle de 150.000 tonnes par an.

En plus de produire des équipements liés aux activités pétrolières et gazières, ce qui permettra de réduire sérieusement la facture d’importation de ce genre d’équipements, le lancement de cette nouvelle usine encouragera  l’impulsion de l’économie locale et par la même occasion l’économie nationale, à travers l’extension de la base industrielle du pays. Mais, aussi à travers le transfert de technologie dans le champ industriel.

Il est aussi question de créations de plus de 300 emplois, entre ingénieurs, techniciens et autres profils qui seront recrutés pour les besoins de la nouvelle usine.

Dans cette optique, a chambre de commerce et d’industrie CCI –Oasis prévoit de prendre en charge, en coordination avec le secteur la formation professionnelle, la formation  l’accompagnement et le  perfectionnement de la main d’œuvre qui y sera recrutée.

Pour rappel, plusieurs protocoles d’entente sont signés dès l’année 2015, entre des entreprises Algériennes comme Sonatrach et l’Entreprise nationale de charpente et de chaudronnerie (ENCC), et des compagnies américaines pour la fabrication d’équipements d’hydrocarbures en Algérie.

R.D

Les commentaires sont fermés.