Octroi des crédits: Ferhat Ait Ali Braham privilégie les PME

La petite et moyenne entreprise génératrice de richesse et d’emploi sera, désormais, privilégiée dans l’octroi des crédits bancaires.

C’est ce qu’a annoncé, ce samedi, le ministre de l’Industrie et des Mines, Ferhat Ait Ali Braham, affirmant «la nécessité de revoir la politique appliquée de l’octroi des crédits afin d’en faire bénéficier en premier lieu la petite et moyenne entreprise génératrice de richesse et d’emploi».

Selon le ministre, «des fois des crédits en millions de dinars sont octroyés à une quinzaine d’opérateurs, tout en laissant les petites et moyennes entreprises partir d’un refus de crédit pour des petits montants, d’où la nécessité de revoir cette politique».

«La majorité des crédits octroyés dans le passé n’ont pas servi à élever le PIB ou la prévalue mais ont par contre servi à enrichir certaines personnes», a souligné le ministre, ajoutant que «c’est pour cela qu’il était impératif de revoir la politique de l’octroi de ces crédits».

Par ailleurs, M. Ait Ali Braham a annoncé, qu’une nouvelle politique sera adoptée pour les zones industrielles ajoutant que certaines zones qui ont été détournées de leur vocation seront récupérées.

S’agissant, de la situation économique des entreprises algériennes, M. Ait Ali Braham a affirmé que ces entreprises n’ont absolument pas subi «une année blanche» assurant que la croissance du PIB  a atteint 1,7 % en 2019.

Rabah Nadri

Les commentaires sont fermés.