Noureddine Seriak: « Baic Algérie vise l’exportation vers l’Afrique et l’Europe»

Le P-DG de Baic Algérie, Noureddine Seriak, a révélé, aujourd’hui lors d’une conférence de presse animée à à Alger, que son entreprise vise l’exportation vers la Libye, la Tunisie, la Mauritanie, mais aussi vers l’Espagne, l’Allemagne et l’Italie.

«Notre usine est tout à fait conforme à la réglementation sur plusieurs plans. D’un point de vue technique, l’usine, avec la certification du partenaire chinois, est conforme également aux standards internationaux, et produit des véhicules qui répondent aux normes du constructeur», a déclaré Noureddine Seriak.

En ce sens, Noureddine Seriak dira que l’entreprise a renforcé ses activités d’assemblage automobile au niveau de son usine de Batna et que «ce projet a démontré davantage de persévérance et insistance dans la réalisation de ce projet, et qui annonce aujourd’hui le renforcement des activités de l’usine, afin d’entamer une étape très importante pour tout le pays, l’exportation vers 3 pays d’Afrique, mais aussi, dans un futur proche, vers des pays d’Europe, avec l’autorisation du partenaire Chinois».

Noureddine Seriak expliquera que son usine répond  à toutes les exigences du gouvernement algérien, en affichant un taux d’intégration de 26 %, qui atteindra 34 à 36 % dès le lancement des nouvelles unités de soudure et peinture, dont les travaux d’installation vont démarrer bientôt, et 55 % dans une troisième phase lors de l’entame de la fabrication des moteurs et boîte de vitesse.

Notamment après le récent déblocage des kits d’assemblage CKD/SKD où l’usine s’est engagé à se mettre en conformité avec la réglementation et compte assembler 8 000 unités d’ici la fin de l’année 2019, sachant que cette unité affiche une capacité de production de 150 véhicules/jour.

Baic Algérie a également procédé à la livraison de la Baic D-20 assemblée en Algérie, à quelques-uns de ses clients.

La Baic est animée d’un bloc moteur essence livré par Mitsubishi, 1.3l de 100 Ch et embarque entre autres de 2 airbags, régulateur de vitesse, climatisation manuelle à affichage digital, des commandes au volant, une radio MP3, le tout au prix de 1 530 000 DA.

Rabah Nadri

 

Les commentaires sont fermés.