Noureddine Seriak annonce l’avènement du label « BAIC BLADI »

Noureddine Seriak, Pdg de BAIC Industrie Internationale Algérie a réitéré aujourd’hui,  lors d’une conférence de presse qu’il a animé à la Safex, -l’entreprise prend part à la 28 Foire de la production Algérienne-  l’intention de BAIC Algérie d’aller vers l’exportation.

Après avoir rappelé toutes les démarches entreprises pour donner à la marque la place qui est la sienne sur le marché national,  Noureddine Seriak a fait savoir que des pays comme la Mauritanie, la Tunisie, l’Espagne, l’Allemagne ou encore  l’Italie semblent très intéressés par cette marque produite en Algérie et que des négociations sont en cours.

Noureddine Seriak, a tenu à rappeler que l’entreprise qu’il dirige « n’a bénéficié d’aucun prêt bancaire, d’aucune exonération d’impôts ou de taxe. De même que l’usine est construite sur un terrain en session et non en concession »

Mais l’annonce la plus importante lors de la rencontre avec la presse, reste l’avènement du label « BAIC BLADI »B.B

Pour Noureddine Seriak, Pdg de «avec Baic Bladi, nous marquons une étape importante dans l’histoire de l’industrie automobile en Algérie. Baic Bladi répond aux exigences spécifiques du client algérien, en préservant la qualité et les normes internationales des véhicules Baic, ce géant mondiale de l’automobile auprès duquel nous avons prouvé que l’Algérie est bien capable de faire de l’industrie automobile, et pas que du simple montage».

Lors de cette  28ème Foire de la production algérienne (FPA-2019) la nouvelle version 4X4 Off-Road du Pick-up Terralord, premier modèle badgé du nouveau label BB pour BAIC BLADI a été exposée.

C’était aussi l’occasion d’exposer le BJ40 qui rejoint la gamme des véhicules BAIC assemblés au niveau de l’usine de Batna.

Prochainement, des modèles seront fabriqués à l’usine de Batna portant des dénominations 100% algérienne.

Ainsi, le BAIC Terralord assemblé à Batna est également proposé en version 4X2 à partir de 5 300.000 dinars (TTC).

Quant BJ40, un vrai véhicule tout-terrain aux performances martiales, il est disponible à la commande à partir de 4 200 000 dinars (TTC) pour la version de base et à 5 600 000 dinars (TTC) pour la version Luxe, proposée en livraison immédiate.

Aussi, Baic D20 et X25 sont également disponible à la commande avec des remises spéciale FPA-2019 allant jusqu’à 20 000 dinars. Du reste, Baic D20 est proposée à partir de 1 530 000 dinars (TTC), alors que la X25 est à partir de 1 930 000 dinars (TTC).

Ces deux modèles sont proposés avec un délai de livraison allant de 15 à 30 jours selon les versions.

Pour rappel, l’usine Baic de Batna est la première usine d’assemblage CKD de véhicules particuliers portant un label chinois en Algérie.

Un investissement de l’entreprise Sariak Auto Handler en tant qu’actionnaire principal, et du groupe chinois BAIC, qui détient une participation minoritaire dans la joint-venture «Baic Industrie Internationale Algérie», à hauteur de 10%.

L’usine BAIC Industrie Internationale Algérie a été conçue pour la réalisation de procès d’assemblage en CKD et a démarré ses activités d’assemblage avec un taux d’intégration de 26 %, atteint grâce aux partenariats avec des sous-traitants locaux, dont IRIS Pneus et une société locale spécialisée dans la fabrication des faisceaux de câblages automobile.

Ce taux d’intégration a été obtenu aussi grâce au code d’identification du constructeur attribué par la SAE International, un organisme international basé aux États-Unis, ce code qui permet à Baic Algérie de graver son propre numéro de châssis, spécifique aux véhicules BAIC assemblés en Algérie.

Les extensions prévues dans le plan de développement de l’usine, dont les travaux ont débuté et sont en phase d’achèvement, feront grimper le taux d’intégration à 34%.

L’usine BAIC en Algérie s’étale sur une superficie totale de 3 hectares, dont un bâti de 8000 m2, qui accueille une partie de stock des pièces et une ligne de montage équipée d’une chaîne robotisée et des équipements semi-automatique.

Aussi, elle accueille  la ligne des vérifications qui permet d’effectuer des tests de contrôle de conformité du véhicule, tel que la suspension, le système de freinage, le  système de correction de trajectoire automatique, et même de son étanchéité, et ce grâce à un banc de test dédié composé d’une cabine à jet hydraulique.

Y.O

 

Les commentaires sont fermés.