Le secteur industriel public enregistre une croissance de 2,7% en 2019

Malgré un résultat peu favorable durant le quatrième trimestre de l’année 2019, le secteur industriel public a quand même réussi à enregistrer une croissance qui s’est chiffrée à 2,7%. C’est ce qui ressort des chiffres de l’Office national des statistiques. Ce résultat est plutôt intéressant si on le compare avec celui enregistré en 2018 où le secteur avait connu un recul de 0,4%.

Les trois premiers trimestres de l’année 2019, étaient positifs avec des hausses dans le secteur industriel public de l’ordre de 4,3% lors du premier trimestre, +6% pour le deuxième trimestre et 4,3% pour le troisième trimestre.

Selon les chiffres de l’Office national des statistiques, cinq secteurs principaux ont grandement  participé à cette hausse. Il s’agit du secteur de l’énergie, les industries sidérurgiques, métalliques, mécaniques, électriques et électroniques, communément désigné par l’abréviation ISMMEE ; les industries agroalimentaires, l’industrie des cuirs et chaussures et enfin les industries diverses.

Dans le détail, le secteur les ISMMEE, ont enregistré une belle performance avec une croissance de +16,3% ; l’industrie des cuirs et chaussures a réalisé une évolution de +14,2%, le secteur de l’énergie a réalisé une croissance de 6% et enfin les industries agroalimentaires avec une évolution de l’ordre de + 4, 9%.

En même temps, d’autres secteurs comme celui des hydrocarbures, les mines et carrières, les matériaux de construction, les industries chimiques, les textiles et enfin les industries des bois, liège et papier, ont enregistré des résultats peu favorables.

Pour les hydrocarbures, le recul était de 0,4%, les mines et carrières -5,4%, les matériaux de construction -11,4%, les industries chimiques -4,4%, les textiles -0,9% et les industries des bois, liège et papier avec -14,5%.

Lors du quatrième trimestre de l’année 2019, il a été enregistré une évolution positive pour 04 secteurs industriels publics, en comparaison des résultats enregistrés lors de la même période en 2018.

Le secteur des industries agroalimentaires a connu une progression de +11,3%, celui des cuirs et chaussures +21,7% et les industries diverses avec une augmentation de 46,6%.

Durant cette même période, d’autres secteurs industriels ont enregistré des résultats négatifs. Il s’agit du secteur des hydrocarbures qui a connu un recul de 4,5% , les mines et carrières-15,6%, les ISMMEE -8,1%, les matériaux de construction -17,6%, les industries chimiques -18,5% et les industries des bois, liège et papier -24,7%.

Rabah Nadri

Les commentaires sont fermés.