La cimenterie d’Ain El Kebira envisage d’exporter le ciment pétrolier

Avec la récente certification  internationale de l’usine d’Ain El Kébira , appartenant au groupe public GICA, située à 27 KM au nord-est de  la wilaya de Sétif, pour la production du ciment pétrolier, l’Algérie pourrait se passer définitivement de l’importation de ce produit. Mieux encore, cette reconnaissance  lui ouvre de nouvelles perspectives pour diversifier les exportations.

Les deux certifications en question, délivrées par l’American Petrolium Institute, un bureau d’études américain, organisme certificateur des produits dédiés au secteur pétrolier dans le monde entier.

Cette certification concerne la qualité du produit Q1-API  et offre désormais la possibilité d’utiliser le ciment pétrolier fabriqué localement.

La ministre de l’industrie, Djamila Tamazirt, qui a effectué une visite à cette usine, il y a quelques jours, a affirmé que la production locale du ciment pétrolier « réduira la facture d’importation, d’autant que l’Algérie importait prés de 200 000 tonnes de ciment pétrolier par année, pour une facture de 30 millions de dollars ».

La ministre de l’industrie a également affirmé que la production locale de ce produit selon les normes internationales exigées, répondra à la demande et aux besoins des entreprises comme SONATRACH  ainsi que les multinationales pétrolières  étrangères installées en Algérie. Tout comme elle permettra l’exportation vers des marchés africains comme la Libye.

Pour rappel, la Société de ciment d’Ain El Kebira, a exporté durant l’année 2018, une quantité évaluée à 200 000 tonnes de ciment Portland. La société, leader dans son domaine, et dont les produits sont labellisés ISO 18000/2015, a également remporté le premier  prix Algérien de  la qualité. L’entreprise ambitionne d’agrandir ses capacités d’exportations jusqu’à atteindre 800 000 tonnes durant l’année en cours.

Cette cimenterie a été mise en exploitation en 1978 avec une capacité de production ne dépassant pas 1 million de tonnes. Les investissements consentis ces dernières années par le groupe GICA ont permis de porter cette capacité de production à 03 millions de tonnes.

Yasmine Meddah

Les commentaires sont fermés.