Industrie de la tomate : convention entre El Tarf et Tamanrasset

Echanger les expériences en matière de production de tomate industrielle afin de « booster » cette filière est la raison de la convention de jumelage récemment signée entre la  chambre agricole d’El Tarf, une région connue pour enregistrer à chaque fois des productions record de tomate,  et  celle de Tamanrasset.

À travers cette convention, des sessions de formations seront organisées au profit des agriculteurs  de la wilaya de Tamanrasset, qui prévoient de se lancer dans la culture et l’industrie de la tomate .

Les formations en question seront axées des points essentiels à savoir,   la modernisation et le développement des techniques de production de la tomate industrielle, l’itinéraire technique qui permettra aux producteurs d’améliorer leurs rendements et leur compétitivité.

La signature de cette convention de jumelage intervient après les déclarations du ministre de l’agriculture autour de la filière de la tomate industrielle et, la nécessité de la développer dans plusieurs régions du pays outre les zones traditionnelles, avec pour objectif de couvrir les besoins de ces régions.

Le ministre de l’agriculture avait déclaré, lors d’une rencontre avec le Conseil interprofessionnel de la filière tomate, que l’extension des superficies destinées à la culture de la tomate dans les autres wilayas du pays, doit nécessairement s’accompagner d’investissements relatifs à la transformation. Seul moyen, avait t-il affirmé, de ne plus recourir au triple concentré de tomate.

Pour arriver à généraliser la culture de la tomate et s’orienter vers l’industrie de la tomate industrielle, les relations de partenariat sont impératives. L’expérience des producteurs dans les zones traditionnelles est à valoriser dans la mesure que la transmission du savoir-faire technique et scientifique est nécessaire pour assurer le développement de la filière en amont.

Pour rappel, la culture de la tomate pour cette saison dans la région d’El Tarf, cible 5 500 hectares, dont 90% sont irrigués grâce au système goutte à goutte, réputé pour être économe. Une production totale de 4,5 millions de tonnes est prévue.

La production de tomate enregistrée en 2018, dans cette wilaya, est de 22. 400 tonnes, ce qui lui confère la deuxième position après la wilaya de Skikda leader en matière de production de concentré de tomate.

Yasmine Meddah

Les commentaires sont fermés.