Grandes surfaces commerciales: du nouveau pour 2020

Le ministre du Commerce, Kamel Rezig a annoncé, à partir de Blida, le lancement des réalisations de grandes surfaces commerciales, durant cette année 2020, en plus de créer de l’emploi ces grandes surfaces permettront la régulation des prix de différents produits nationaux notamment.Ces hyper marchés viendront également pour renforcer le secteur de la grande distribution en Algérie aujourd’hui constitué de  centres commerciaux, de super marchés et autres supérettes.

«Ces grandes surfaces commerciales seront dédiées à la promotion du produit local et la régulation de ses prix». Dira le ministre du commerce. Pour Kamel Rezig, «le succès de ce projet sera du ressort des entreprises privées qui, à leur tour, seront accompagnées par l’Etat» pour faciliter leurs implantations à travers le pays.

Concernant les efforts consentis pour la protection du consommateur, le ministre du commerce a affirmé qu’«aucun produit national ou d’importation ne sera mis sur le marché sans une autorisation de l’un des 43 laboratoires de contrôle repartis à l’échelle nationale, dont 28 actuellement opérationnels et le reste en cours de réalisation». Une mesure voulue pour assurer la qualité du produit et la sécurité du consommateur.

Le ministre du commerce  révélera que «la mesure est inscrite au titre de la moralisation de l’activité commerciale en Algérie».

Evoquant la loi de Finances 2020, qui, selon le ministre du commerce, a été élaborée dans des conditions difficiles, «elle  porte en elle de nombreux points positifs. Elle pourrait apporter des résultats prodigieux, dans le cas de son application idoine».

A ce propos, le ministre citera «la préservation du caractère social de l’Etat algérien» et «l’annulation de la règle 51/49», exception faite, explique-t-il, «de certains secteurs stratégiques, outre la décision pour la première fois, d’incitations au profit des start-up». Pour rappel la loi de finances 2020 comporte certaines mesures voulues pour faciliter l’éclosion des start-ups innovantes par notamment l’exonération de la TVA.

Yanis Oumakhlouf

Les commentaires sont fermés.