FPA-2019: Les vérités et volontés du Président Tebboune

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, qui a inauguré, ce dimanche au Palais des expositions (Pins maritimes, Alger), la 28ème Foire de la production Algérienne (FPA-2019) en présence de membres du gouvernement, de plusieurs personnalités et des représentants du corps diplomatique accrédités en Algérie, a affiché sa volonté et sa disponibilité à relancer la machine économique.

La FPA-2019, placée sous le slogan «Algérie: une économie diversifiée, innovante et compétitive», cette édition, qui a vu la participation de 467 entreprises algériennes publiques, privées et start-up, a permis au nouveau Président de mettre en avant son soutien et son encouragement aux projets productifs nationaux par des avantages et des incitations en contrepartie de la création de postes d’emploi.

«Les incitations fiscales et les avantages accordés par l’Etat (fonciers, crédits et autres) doivent avoir une contrepartie, à savoir la création d’un nombre important de postes d’emploi», a fait savoir le Président de la République.

Pour Abdelmadjid Tebboune, «il faut réduire le taux du chômage et ceci ne peut se faire qu’à travers de véritables projets productifs créateurs d’emploi et non de richesse illusoire».

Affirmant que «2020 sera une année différente pour les opérateurs économiques à la condition de s’engager à élargir leurs activités, à dynamiser l’économie nationale et à créer des postes d’emploi,  Abdelmadjid Tebboune a souligné «l’impératif d’encourager l’exportation du produit national».

Pour le nouveau Président, «la promotion de l’exportation du produit national est l’unique voie de parvenir à la diversification de l’économie nationale et à la sortie de la dépendance aux hydrocarbures, graduellement (…) Nous avons appris à acheter au lieu de vendre, à importer au lieu d’exporter. Nous ne pouvons continuer ainsi, la tendance doit changer».

Au pavillon des produits agroalimentaires,de la  FPA-2019, le Président de la République a fait état de «l’interdiction de l’importation des fruits et légumes durant leur saison. Le recours à l’importation se fera à titre exceptionnelle dans le cas où la production nationale n’arrive pas à satisfaire la demande du marché local».

Le Président a mis le doigt sur la plaie en soulignant l’impératif d’accorder davantage d’intérêt à l’activité de stockage et refroidissement des produits agricoles au regard de son rôle dans la régulation du marché, et ce en évoquant la création d’une société spécialisée en la matière au niveau des ports et aéroports.

A ce propos, au cours de l’inauguration de la FPA-2019, le chef de l’Etat mis en garde contre la possibilité de pénuries, notamment des matières premières comme la pomme de terre, dont le prix ne doit pas dépasser 60 dinars.

Création d’un ministère dédié aux start-up

A cette occasion, le Président a annoncé la création d’un département ministériel dédié aux Startup et à la microentreprise, ainsi que des incubateurs dans toutes les grandes villes du pays.

«Nous allons créer le maximum d’incubateurs dans toutes les grandes villes du pays, qui seront parrainés par un ministère des Startup et de la microentreprise», a indiqué le Président de la République qui s’est longuement attardé au niveau de l’espace abritant les Startup où il a assuré que la composante de ce nouveau ministère comptera des jeunes.

Il a également annoncé la création d’une banque qui sera chargée de suivre et d’accompagner les jeunes porteurs de projets.

«Cette banque de Startup sera un partenaire qui vous suivra et vous encouragera dans la concrétisation de vos projets», a indiqué le chef de l’Etat, tout en lançant un message aux jeunes pour s’investir dans ce créneau.

«Importer du blé pour gaspiller le pain est inconcevable»

Par ailleurs, Abdelmadjid Tebboune, a lancé un appel contre le gaspillage du pain, estimant qu’il était inconcevable que l’Algérie importe du blé pour gaspiller le pain.

«Acheter du blé pour gaspiller le pain est une perte en devises», a-t-il déclaré, sachant que nos importations nationales en blé tendre avoisinent 6,2 millions de tonnes annuellement.

D’autre part, Abdelmadjid  Tebboune a abordé le secteur de l’habitat en soulignant la nécessité d’accélérer la réalisation des projets inscrits avec des critères répondant aux normes.

L’industrie militaire, un modèle à suivre

Aussi, le Président de la République a appelé les opérateurs industriels à s’inspirer de l’industrie militaire en matière de taux d’intégration national, estimant qu’«il s’agit de la seule industrie mécanique en Algérie».

«Le secteur des industries militaires en Algérie doit servir de modèle aux opérateurs industriels en matière d’intégration, a déclaré Abdelmadjid Tebboune. Il faut s’inspirer du patriotisme, de l’engagement et du sérieux du secteur militaire dans le processus de redressement industriel».

Au niveau du pavillon des entreprises de l’industrie militaire, première étape de sa visite à la FPA, le Président de la République a souligné que «l’industrie militaire constitue la locomotive de l’industrie nationale. Il faut l’élargir ces activités aux usages civils».

Le chef de l’Etat a déploré, dans ce cadre, le fait que certains opérateurs ont gaspillé, des années durant, d’importantes ressources financières en monnaie nationale et en devise étrangère sans aucun résultat.

«Certains projets ne peuvent être qualifiés d’industrie, car il s’agit simplement d’une importation masquée. Nous ne pouvons avoir un accès forcé à l’industrie, c’est pourquoi nous sommes appelés à réviser les procédés d’importation et à traiter certaines pratiques immorales entachant cette opération».

Synthèse Rabah Nadri

La FPA-2019 par les chiffres 

La FPA-2019 regroupe, sur une superficie d’exposition de 22.352 m2, 467 entreprises publiques et privées.

Répartition des exposants par types d’entreprises:

– Entreprises publiques : 150 exposants sur une superficie de 6.649 m2.

– Entreprises privées: 236 exposants sur une superficie de 12.603 m2.

– Start-up: 30 exposants sur une superficie de 200 m2.

– Jeunes entrepreneurs: 20 exposants sur une superficie de 100 m2.

– Artisans: 15 exposants sur une superficie de 300 m2.

 Répartition par secteur d’activité:

-Secteur des industries manufacturières (ameublement, décoration, textiles, cuirs, prêt-à-porter): 54 exposants dont 9 entreprises publiques, superficie: 2.923 m2.

-Secteur des industries électriques, électroniques et de l’électroménager: 30 exposants dont 13 entreprises publiques, superficie: 3.178 m2.

-Secteur des industries chimiques et pétrochimiques: 72 exposants dont 17 entreprises publiques, superficie: 2.409 m2.

-Secteur des industries mécaniques, métallurgiques et sidérurgiques: 50 exposants dont 13 entreprises publiques, superficie: 4.357 m2.

-Secteur de l’agroalimentaire et de l’emballage: 88 exposants dont 14 entreprises publiques, superficie: 2.154 m2.

-Services et Expo finances: 69 exposants dont 39 entreprises publiques, superficie: 2.529 m2.

-Bâtiment et matériaux de construction: 23 exposants dont 17 entreprises publiques, superficie: 1.802 m2.

-Ministère de la Défense nationale: 16 exposants, superficie: 2.500 m2.

-Espace ventes: 15 exposants, superficie: 138 m2.

Les commentaires sont fermés.