FIA-2019: Le satisfecit de Said Djellab

«Malgré le contexte actuel, il s’agit (Foire internationale d’Alger-FIA) d’une réussite. Nous avons enregistré plus de 500 exposants nationaux, activant dans toutes les filiales, ainsi qu’un grand nombre d’entreprises étrangères, venues de plus de 20 pays». C’est ce qu’a déclaré le ministre du Commerce, Saïd Djellab, lors d’une conférence de presse organisée en marge de la FIA, tenue au Palais des expositions (Pins maritimes-Alger) du 18 au 23 juin.

La 52ème édition de la FIA est une réussite tant sur le plan du nombre de partenariats conclus entre des opérateurs algériens et étrangers, en quelque jours seulement, que sur le plan de la participation étrangère, représentant une vingtaine de pays, s’est félicité le ministre du Commerce.

La FIA-2019 a constitué, a-t-il ajouté, une occasion pour les entreprises nationales pour, d’une part, se rencontrer entre elles et découvrir la production des uns et des autres, et d’autre part, pour nouer des contrats de partenariat avec leurs homologues étrangers.

«Nos partenaires ont eu une idée précise sur la diversification industrielle réalisée par l’Algérie dans différents domaines. Plusieurs conventions de partenariats ont été signées entre des compagnies nationales et étrangères, dont des américaines», a-t-il ajouté, sans donner des détails sur les conventions et leurs domaines d’activités

Said Djellab a, par ailleurs, tenu à souligner que les pays étrangers, venus prendre part à la FIA, «connaissent, très bien, l’importance des perspectives de partenariat en Algérie qui est, incontestablement, la porte de l’Afrique».

Placée sous le thème: «Algérie: diversification économique et opportunités de partenariat en perspective», la FIA 2019 s’est tenu du 18 au 23 juin courant au Palais des expositions.

La manifestation regroupe 500 exposants, dont 361 opérateurs nationaux et 140 étrangers représentant plusieurs pays dont l’Allemagne, la Turquie,  la Tunisie, la Syrie, le Soudan, les Etats-Unis d’Amérique, Cuba, le Brésil, la Chine, l’Indonésie, le Sénégal, l’Afrique du Sud, l’Ethiopie, le Mali et la France.

Les exposants, venus à titre individuel, représentent, pour leur part, des firmes de nationalité italienne, tchèque, allemande, pakistanaise, française, tunisienne et égyptienne.

Un programme d’animation économique appelé «les après-midi de la FIA» touchant divers aspects de l’économie s’est tenu en marge de cette manifestation à caractère économique, durant les journées du 19, du 20 et du  22 juin.

A cette occasion, des conférences portant sur différentes thématiques ont été présentées par des experts nationaux et étrangers, distinguant ainsi cette édition des précédentes.

Parmi ces thématiques avaient figuré «l’internationalisation des Startups algériennes: challenges et objectifs», «la stratégie nationale de la promotion des exportations hors hydrocarbure et les perspectives de la zone de libre-échange africaine», ainsi que d’autres thématiques en relation avec le monde économique.

Salim Oukaci

 

 

Les commentaires sont fermés.