Faillite d’Aigle Azur: Air Algérie se prononce sur le rachat des actions

La compagnie de navigation aérienne nationale, Air Algérie, s’est prononcé, ce matin, sur le rachat des actions de la de la compagnie aérienne Aigle Azur, en faillite et placée depuis lundi dernier en redressement judiciaire.

«Si toutes les données sont disponibles, nous pouvons passer au stade de la discussion sur l’acquisition ou non d’actions de la société», a indiqué Air Algérie dans un communiqué publié sur sa page Facebook.

«Concernant la proposition du rachat des actions d’Aigle Azur, cette démarche doit intervenir après une étude sur la situation de la compagnie, définir la somme de ses dettes cumulées, connaître la situation de son personnel ainsi que les slots à partir des aéroports français», a encore expliqué Air Algérie dans son communiqué.

Pour rappel,  le 2 septembre dernier,  Aigle azur, la compagnie, spécialiste des liaisons vers l’Algérie, s’est déclarée en cessation de paiement et a demandé son placement en redressement judiciaire dans l’espoir de trouver des repreneurs.

«Aigle Azur se retrouve en cessation de paiement suite à plusieurs années d’errance liées à de nombreuses décisions stratégiques inadaptées et doit se placer sous la protection du tribunal de commerce d’Evry (sud de Paris) où une audience est prévue dans l’après-midi», relève t’on dans le communiqué  qui avait rendu public cette information.

«Il est probable que la date limite de dépôt des offres soit fixée autour du 15 septembre», ajoutent-ils, déplorant que «ce dépôt de bilan arrive tardivement (…) et va limiter la recherche de repreneurs.» avait fait remarquer cette même source.

Il faut rappeler que les passagers de la compagnie aérienne Aigle Azur, bloqués au niveau de l’aéroport international d’Alger, suite à l’annulation des vols de cette compagnie placée en redressement judiciaire, sont pris en charge progressivement par d’autres compagnies alors que les files d’attente restent importantes.

Air Algérie en tête fait face à un afflux important de passagers en quête de billets d’avions, ainsi que les compagnies Tassili Airlines et Air France.

Yanis Oumakhlouf

Les commentaires sont fermés.