Environnement: Campagne nationale de lutte contre le plastique

Du 21 septembre au 21 octobre prochain, le Ministère de l’Environnement  et des Energies Renouvelables, prévoit de lancer une campagne nationale de lutte contre le plastique mais, aussi et surtout la sensibilisation pour son recyclage.

L’annonce de cette initiative est faite par la ministre en charge de ce secteur, Fatima-Zohra Zerouati, lors de sa récente visite dans la wilaya de Mostaganem.

Cette initiative s’inscrit  selon les explications de la ministre de l’environnement et des énergies renouvelables, dans le cadre des actions entreprises pour valoriser les déchets et le recyclage. « Cette campagne se fera de manière interactive et participative entre les centres d’enfouissement technique, la société civile et les citoyens. Elle permettra la lutte contre le plastique, la sensibilisation sur son tri à la source et son recyclage », précise Fatima-Zohra Zerouati.

Selon des données fournies par des professionnels du secteur, l’Algérie serait le cinquième consommateur de sacs en plastique de par le monde. Et, faute de recyclage, prés de 07 milliards de sacs sont utilisés annuellement et jetés dans la nature. Le moyen le plus facile et le moins coûteux, selon ces professionnels, serait le largage de ces sacs en plastique dans la nature ou en mer.

Pourtant, il existe des méthodes et des procédés très simples pour se débarrasser de ce plastique. En effet, le broyage, la fonte, l’extrusion ou encore l’injection, sont des solutions possibles pour recycler ces produits localement et en faire de nouveaux matériaux comme les isolants, les briques de construction, les tuiles, ou même du mobilier.

Pour rappel, le secteur de l’environnement a déjà programmé un projet  de 188 centres d’enfouissement, dont 25 centres sont finalement réalisés. En raison de la grande quantité de déchets, certains de ces centres ont déjà atteint des taux de saturation de l’ordre de 90%  après trois ans seulement de mise en service, alors qu’en théorie ils ont une durée de vie de 25 ans.

Des efforts sont consentis pour améliorer ce segment comme par exemple l’élimination de 2000 décharges sauvages durant les 15 dernières années et la transformation de la décharge d’Oued Smar en espace vert. La législation en matière d’environnement se base sur la prévention et la réduction de la production et de la nocivité des déchets à la source, l’organisation et le tri et enfin la valorisation par  le recyclage.

Rania Derouiche

 

Les commentaires sont fermés.