Commerce extérieur : Ouverture à Alger de la conférence sur les enjeux de la ZLECAF

La conférence nationale sur les enjeux de la zone de libre-échange commercial africain ZLECAF, dont les  travaux ont commencé dimanche 06 octobre à Alger, vient à point nommé pour rappeler que l’intégration de l’Algérie dans le continent africain, ne peut se faire sans le commerce intra-africain et le partenariat avec des entreprises du continent.

Etaient présents à cette rencontre plusieurs ministres aussi bien algériens qu’africains, des représentants d’institutions africaines, des experts mais, aussi des universitaires et des acteurs économiques algériens et étrangers.

Pour le moment ce commerce intra-africain qui ne dépasse pas la portion de 15%, soit 2% du commerce mondial, reste encore très faible. Et, c’est là qu’intervient la zone de libre –échange commercial africain, qui permet à l’Algérie de développer et d’intensifier son commerce avec l’Afrique.

En effet, l’absence des droits de douanes sur le commerce intra-africain est une excellente opportunité que les entreprises africaines devraient saisir, afin de répondre à la demande croissante du marché africain et en tirer profit.

Dans cette perspective, l’Algérie a  déjà mis en place une stratégie quinquennale  d’exportation 2019-2023. Cette stratégie a été élaborée grâce à l’appui du Centre de Commerce International de Genève, sans oublier les associations des opérateurs économiques.

L’Algérie s’est également engagée dans la réalisation de plusieurs projets régionaux structurants comme la route transsaharienne Alger-Lagos, le gazoduc reliant notre pays au Nigeria, l’autoroute est –ouest qui s’étend de la frontière Tunisienne à la frontière Marocaine et enfin l’interconnexion du réseau électrique algérien avec ceux du Maroc et de la Tunisie.

Dès sa mise en service, prévue pour le mois de juillet 2020, cette zone de libre-échange donnera lieu à un marché dont la valeur est estimée à 3000 milliards de dollars, comme l’affirme le ministre du commerce Said Djellab, lors de l’ouverture des travaux de la conférence.

Pour rappel, la zone de libre-échange du commerce intra-africain est crée suite à un accord signé par 44 pays africains en mars 2018 à Kigali. Cet accord est entré en vigueur en mai 2019. Elle sera complètement opérationnelle en juillet 2020.

K.M.B

 

Les commentaires sont fermés.