CASNOS: les retardataires ont jusqu’au 30 septembre pour payer leurs cotisations

Les personnes exerçant une activité non salariée  et ne s’étant pas acquitté de leur cotisation annuelle, auprès de la caisse nationale de sécurité sociale des non salaries (CASNOS) ont jusqu’à la fin du mois de septembre de l’année en cours pour le faire, sans avoir à payer des pénalités de retard.

Cette prorogation avait été, pour rappel annoncé début juillet par le ministre du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale Tidjani  Haddam Hassane.

Préalablement fixée au 30 juin de l’année en cours, cette cotisation a bénéficié d’une prorogation d’un délai de 3 mois. En effet, le premier ministre sollicité pour une prolongation de délai pour le paiement des cotisations de la Caisse de sécurité sociale des non-salariés, a répondu favorablement à cette sollicitation en accordant à ces personnes un délai supplémentaire de trois mois.

Selon les explications données par le ministre du travail, de l’emploi et de la sécurité sociale, la demande de prolongement du délai des cotisations payables, s’explique par la conjoncture économique que vit le pays. Elle est également justifiée par le désir de voir la culture de sécurité sociale s’ancrer davantage chez les travailleurs non-salariés.

Pour rappel, des actions sont entreprises par l’Etat pour se rapprocher davantage des travailleurs non-salariés et les encourager à aller vers la sécurité sociale. D’abord en réduisant les démarches bureaucratiques pour que le travailleur non-salarié n’ait pas à passer de longues heures d’attente au niveau des agences.

Ces actions ne sont pas restées vaines puisque la CASNOS a réalisé des recouvrements de l’ordre de 68 milliards de dinars durant l’année 2018. Ce chiffre représente les cotisations de 857 360 sur 1 697 463 affiliés actifs.  Durant cette même période, la caisse a accueilli 104 024 nouveaux affiliés.

Il est également à rappeler que la CASNOS a lancé  dès l’année 2014 une campagne d’information et d’explication  afin de convaincre les artisans, les agriculteurs, les industriels et les commerçants ainsi que tous ceux exerçant des professions libérales, pour s’affilier à la caisse et bénéficier de tous les avantages à savoir, retraite et remboursement des frais médicaux.

R.N

Les commentaires sont fermés.