CACI : Abdelkader El Gouri remplace Laid Benamor

Ce qui devait être une simple formalité ne l’a finalement  pas été. C’est au coude à coude que  le président sortant de la Chambre algérienne d’industrie  et de commerce (CACI), Mohamed Laïd Benamor et le président de la Chambre de commerce et d’industrie d’Oued Souf (CCI Souf), Abdelkader El Gouri, se sont disputés la présidence de la CACI.

Une voix a fait la différence et a permis, ce samedi 15 juin,  lors de l’Assemblé générale élective  de la CACI qui s’est déroulée  à la salle Ali Maachi au Palais des expositions Safex à Alger,  l’élection de Abdelkader El Gouri avec 66 voix contre 65 pour Laid  Benamor.  Une seule voix qui a anéanti les espoir de Laid Benamor,  de briguer un autre mandat. Pour rappel le président sortant a été  élu en 2014 président de la CACI pour un mandat de 5 ans.

En effet le  nouveau président a été élu avec 66 voix contre 65. Dévoilant son plan d’action Abdelkader  El Gouri  a prôné la révision des statuts des chambres de commerce que d‘aucuns ont qualifié de caduc, mis l’accent sur l’urgence de revoir le fonctionnement de ces dernières, mais aussi et surtout le nécessaire dialogue et concertations avec les pouvoirs publics, avec  notamment des rencontres annuelles  entre les présidents des Chambres, les ministères et les instances concernés par les secteurs du commerce et de l’industrie pour  trouver des solutions adéquates aux  préoccupations soulevées par les opérateurs économiques dans tous les secteurs d’activité.

Abdelkader  El Gouri  a évoqué l’organisation  des rencontres régionales avec les membres des assemblées générales des Chambres de commerce de wilaya, et la multiplication de rencontres avec les opérateurs économiques.

Abdelkader  El Gouri  s’est engagé à organiser une université d’été de la CACI pour «permettre à l’ensemble des membres des assemblées générales des CCI de se connaître, de nouer des relations et de coordonner leur travail».

Rabah Nadri

Les commentaires sont fermés.