Biopharm réalise un chiffre d’affaires de plus 470 millions d’£ en 2018

Le Groupe pharmaceutique Biopharm a réalisé des résultats probants durant l’année 2018 et a consolidé son chiffre d’affaires.

En effet, selon un communiqué rendu public, à l’issue du Conseil d’administration de la société qui s’était réuni le 6 mai dernier à Alger, le chiffre d’affaires a marqué une enregistré, au 31 décembre 2018, une hausse de 7,7 % et s’est établi à 63 055 millions de dinars grâce aux performances réalisées dans la fabrication et la répartition aux officines notamment.

Selon cette même source, le résultat opérationnel  de Biopharm est de l’ordre de 8 835 millions de dinars, en hausse de 6,3 % par rapport à l’année 2017, notamment grâce à une amélioration de la marge brute dans la production par la fabrication de produits à plus forte valeur ajoutée et une meilleure productivité.

Concernant les dépenses d’investissements pour la même période, elles s’élèvent à 1 692 millions de dinars, contre 785 millions de dinars pour l’année 2017.

Ces investissements ont soutenu la croissance durable du groupe sur le moyen et long terme et a permis l’ascension du groupe sur le marché.

Cela s’est traduit par une hausse du résultat net qui a connu une hausse de 15,8 %, s’établissant à 7 525 millions de dinars, contre 6 499 millions de dinars pour l’année 2017.

Du coup, le bénéfice net par action part groupe était de 293,2 dinars contre 253,1 en 2017. Quant aux dividendes, le Conseil d’administration proposera à la prochaine Assemblée générale de distribuer une dividende de 115 DA/ action au titre de l’exercice 2018, soit une en hausse de 15 % par rapport à l’exercice précédent.

Du reste, il faut savoir que Biopharm est présent dans les différents métiers de l’industrie pharmaceutique, le développement, la production, la distribution en gros, la répartition aux officines, l’information médicale et les services logistiques.

Créée en 1991, le Groupe Biopharm  fabrique plus de 100 produits dans son unité de production située à Oued Smar Alger qui a été la première unité algérienne à obtenir la certification aux bonnes pratiques de fabrication (BPF) de l’Agence nationale française de sécurité des médicaments (ANSM).

Quant à la filiale Biopharm distribution, elle distribue plus de 500 médicaments aux grossistes, alors que la filiale Biopure approvisionne  quelque 4 150 officines en 3500 références.

Biopharm s’est engagé dans un processus de diversification de son actionnariat. La première étape a été, en 2013, de réorganiser ses activités autour de pôles spécifiques et d’ouvrir son capital à des investisseurs institutionnels internationaux. La seconde étape a consisté à l’introduction du titre Biopharm (Bio) à la Bourse d’Alger le 20 avril 2016.

Rabah Nadri

Les commentaires sont fermés.