Anabib: Des produits révolutionnaires pour l’irrigation dès 2020

Le secteur agricole devra connaitre, dès 2020, une mutation en termes des systèmes d’irrigation, et ce, à la lumière des produits modernes et innovants que vient de lancer l’entreprise nationale de tubes et transformation de produits plats (Anabib), une filiale du groupe Imetal.

En effet, cette entreprise, qui a marqué une participation active au Salon international de l’agriculture, de l’élevage et de l’agroéquipement (Sipa-Filaha 2019) qui s’était tenu du 7 au 10 octobre dernier à Alger, a indiqué que ses produits révolutionnaires «portent sur un pivot d’irrigation, pouvant fonctionner à l’énergie photovoltaïque et doté d’une commande à distance pour la télégestion ainsi que sur un module d’une serre multi-chapelle, en tant que prototype d’un produit Made in Algeria».

Dans un communiqué rendu public, Anabib a précisé que ces deux produits modernes ont été développés par l’unité Irragris, basée à Bordj-Bou-Arreridj, et spécialisée dans les produits d’irrigation et de plasticulture.

Anabib a souligné, par ailleurs, que l’utilisation de l’énergie solaire a été développée en partenariat avec l’unité de développement des équipements solaires Udes-Cder, à travers un prototype d’un kit photovoltaïque pouvant faire fonctionner, à titre d’essai, un pivot de 4 hectares pour une durée de 4 heures.

Ainsi, et à partir de 2020, Anabib sera à même de présenter une solution complète de sa gamme pour tous ses clients, notamment dans le Grand-Sud du pays, en remplacement des autres solutions onéreuses.

Anabib a également présenté, lors du même salon, une palette de semi-produits liés à l’irrigation, fabriqués localement alors qu’ils étaient entièrement importés auparavant.

Cette production locale a ainsi permis un gain en devises de quelque 200 000 d’euros en 2019, s’est réjoui l’entreprise en rappelant que cet effort technologique s’inscrivait parfaitement dans la démarche de l’Etat visant à réduire la facture des importations, à travers l’encouragement de l’intégration industrielle locale.

La serre multi-chapelle, qui sera fabriquée en Algérie grâce à un partenariat avec une société espagnole, leader international en la matière, a été en outre présentée lors de la Sipsa-Filaha-2019.

Lors de sa visite au salon, le ministre de l’agriculture, du développement rural et de la pêche, Cherif Omari, a salué «l’initiative d’Anabib ayant permis de rassembler les secteurs de l’industrie, de l’agriculture et de la recherche autour de projets innovants et de recherche appliquée au service des agriculteurs».

Salim Oukaci

Les commentaires sont fermés.