Agriculture: Les Américains intéressés par le marché algérien

Des entreprises américaines ont manifesté leur intérêt pour le marché algérien dans le secteur de l’agriculture. C’est ce qu’a indiqué la représentante du ministère de l’Agriculture américain à l’ambassade américaine en Algérie, Justina Torry en marge de l’ouverture de la 7ème édition du Salon international de l’industrie alimentaire (SIAG-2019), affirmant que «beaucoup d’entreprises américaines spécialisées dans l’agriculture s’intéressent au marché algérien qui dispose de potentiels inestimables, et je suis en contact avec des sociétés voulant investir dans le domaine agricole en Algérie».

En ce sens, cette responsable a souligné que certains investisseurs américains, avec lesquels elle est en contact permanent, «dévoilent certaines craintes, que nous essayons de dissiper, principalement par rapport la règle d’investissement 51-49, dont les sociétés américaines ne sont pas habituées et à certains changements dans les mesures d’import-export».

Elle ajoutera que les Etats-Unis d’Amérique «veulent édifier des relations de partenariat solides, un bon investissement pour les deux parties et également promouvoir les échanges commerciaux».

Un autre créneau de coopération a été cité par la responsable, outre la mission de promouvoir le commerce et les produits de l’agriculture, les échanges scientifiques représente un créneau très important à développer.

Deux programmes de formation sont en cours en faveur de professeurs d’universités, chercheurs et cadres travailleurs dans le secteur de l’agriculture, en l’occurrence les programmes «Cochran» et «Borlug».

Selon cette responsable, ce sont entre cinq à dix Algériens qui bénéficient de bourses de 2 à 3 semaines aux Etats-Unis d’Amérique chaque année, dans le cadre du programme Cochran, pour suivre une formation assurée par des universités américaines, précisant que «ce programme ambitionne d’aider les pays éligibles à développer les systèmes agricoles nécessaires pour répondre aux besoins alimentaires de leurs populations et renforcer les liens commerciaux avec les USA».

Du reste, le SIAG-2019, qui enregistre plus d’une centaine de participants de 12 pays vise à contribuer à une meilleure connaissance du potentiel du secteur industriel agro-alimentaire national, d’autant qu’il est placé sous le thème de la promotion du produit local, avec un cap sur les moyens d’exporter ce produit.

Parallèlement au secteur de l’industrie agroalimentaire, SIAG-2019 accueille deux autres événements, à savoir la première édition du salon packaging et Process et logistique Pack-Expo 2019 ainsi que le forum national de la filière lait «Alben».

Rabah Nadri

Les commentaires sont fermés.