mercredi 14 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > DZentreprise > TRIPARTITE CONCERNANT LES PME et des attentes

TRIPARTITE CONCERNANT LES PME et des attentes

Facilitations douanières, des dispositions seront prises pour généraliser le couloir vert au niveau des douanes au profit des exportations hors hydrocarbures, alléger les procédures de remboursement de la TVA à l’exportation, et  prendre  en charge des frais de labellisation des produits agricoles exportés.

Allégement des procédures pour les entreprises locales, l’augmentation de la participation des entreprises locales à la réalisation du programme de logements et d’infrastructures, l’allégement des procédures de délivrance du certificat de qualification et du dossier requis pour le permis de Construire, proposés par le Groupe de travail, sur l’augmentation de la participation  des entreprises locales à la réalisation du programme de logements et d’infrastructures  publiques ont été acceptés par le gouvernement.

De même qu’il a été décidé d’encourager substantiellement les entreprises locales de construction qui seront créées ou développées dans le sud du pays.

Effacement des dettes et agios Les PME qui ont déjà procédé au rééchelonnement de leurs dettes bancaires, suite au Conseil des ministres du 11 février dernier, bénéficieront d’une période de différé de 3 années durant laquelle le Trésor public prendra en charge les intérêts, ainsi qu’un effacement à hauteur de 50% des agios non recouvrés et ce dans l’objectif de faciliter et d’améliorer l’accès des PME aux crédits bancaires et aux autres modes de financement de l’investissement ainsi que le traitement des dettes des entreprises en difficulté.

Promotion de la production nationale Diverses propositions de nature à soutenir le développement des entreprises locales et promouvoir le produit national ont été avancées. Le patronat a appelé l’Etat à favoriser la commande publique et à intensifier la lutte contre l’économie informelle. Le gouvernement a rappelé les principales mesures prises en faveur des entreprises locales  qui ont consisté à instaurer une marge préférentielle de 25% sur la commande publique, limiter les avis d’appels d’offres à l’espace national chaque fois que les entreprises locales sont à même d’y soumissionner et, enfin, orienter les bénéficiaires des avantages du code des investissements vers le recours aux biens et services produits localement.

S. M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.