vendredi 16 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > DZentreprise > Transport du courrier postal : Retrait d’autorisation à Chronopost Algérie

Transport du courrier postal : Retrait d’autorisation à Chronopost Algérie

L’Autorité de régulation de la poste et des télécommunications a décidé l’arrêt immédiat de la réception de dépêches par Chronopost international Algérie suite à des “irrégularités” constatées dans l’activité de cet opérateur de transport du courrier postal. Selon M. Fayçal Medjahed, responsable de la communication à l’ARPT.

Cette décision portant sur l’arrêt immédiat de la réception de dépêches par Chronopost international Algérie en provenance de la Poste française ou autres opérateurs désignés a été prise par le Conseil de l’ARPT. La décision a été prise suite à la requête formulée par Algérie Poste concernant des irrégularités dans la réception de dépêches de la Poste française par Chronopost international Algérie. Des actions en relation avec ce dossier ont été également menées par la direction de la Poste auprès de l’opérateur Chronopost et les services douaniers, a ajouté le même responsable.

Nous apprenons par ailleurs que le marché postal algérien représentait approximativement un chiffre d’affaires de 10 milliards de DA à fin 2010.
Le marché postal en Algérie, qui compte 51 opérateurs tous régimes confondus exclusivité, autorisation et simple déclaration, enregistrés au niveau de l’ARPT, représente approximativement un chiffre d’affaires de 10 milliards de dinars en services postaux pour un volume de 187 millions d’objets traités et ce, entre courrier et colis a encore indiqué M. Fayçal Medjahed.

Relevant du secteur public, l’opérateur Algérie Poste a atteint un chiffre d’affaires de 8,28 milliards de DA, les opérateurs du courrier accéléré international 1,4 milliard de DA et ceux du courrier domestique 0,22 milliard de DA, a-t-il noté.
Algérie Poste bénéficie du régime de l’exclusivité, conservant ainsi le monopole, comme le stipule la loi, sur l’établissement, l’exploitation et la fourniture de services et prestations de la poste aux lettres n’excédant pas un poids de 50 grammes.
Les opérateurs du courrier accéléré international enregistrés actuellement sont au nombre de six.

Il s’agit d’EMS champion post qui est une filiale 100% d’Algérie Poste, DHL international Algérie, UPS Algérie, Falcon Express Algérie, exploitant la marque FEDEX), Alliance Globale Express Messagerie, détenteur d’une licence de marque de l’intégrateur international TNT, Hollande et enfin, la société Aramex Algérie Dubaï.
Ces opérateurs sont soumis au régime de l’autorisation, qui stipule que l’autorisation est délivrée à toute personne physique ou morale s’engageant à respecter les conditions dans lesquelles les services soumis au régime de l’autorisation peuvent être établis, exploités et/ou fournis, et fixées par l’Autorité de régulation. En revanche, le marché du courrier accéléré international est dans une “situation de concurrence totale et n’est soumis à aucune limite de poids.
Pour ce qui est du régime de la simple déclaration, la loi précise que tout opérateur désirant exploiter un service relevant du régime de la simple déclaration est tenu de déposer, auprès de l’Autorité de régulation, une déclaration d’intention d’exploitation commerciale de ce service moyennant le paiement des frais afférents. Enfin, le segment du marché postal relevant du régime de la simple déclaration a connu en 2011 l’entrée de douze nouveaux opérateurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.