mardi 13 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Economie > International > Standard and Poor’s dégrade Bankinter

Standard and Poor’s dégrade Bankinter

Le secteur banquier espagnol dans le rouge

La note de solidité financière de la banque espagnole Bankinter vient d’être revue à la baisse par l’agence de notation Standard and Poor’s.
Bankinter, dont le crédit agricole détient près de 20% du capital et qui était précédemment notée à « BB+ «, descend à présent à la note « BB » sous perspective négative.
Ce qui implique que cette note pourrait être dégradée encore plus.

Dans un contexte pas du tout favorable – la note du pays a été dégradée à « BBB-« en octobre dernier, à un cran seulement de la catégorie des emprunteurs à risques – le secteur bancaire espagnol traverse une période à haut risque.

Le passage du crédit agricole SA sous la barre des 20% du capital a entrainé une déconsolidation de Bankinter dans ses comptes pour un impact négatif de 193 millions d’euros au troisième trimestre 2012.

L’agence de notation estime que « les banques espagnoles font face à des risques de crédit plus élevés « en raison de l’affaiblissement de l’économie du pays.

Les coupes dans le secteur public et le chômage, vont certainement compliquer la capacité de crédit et la résistance des emprunteurs publics et privés.

Par ailleurs, la Standard and Poor’s a aussi dégradé la note de la confédération des caisses d’épargne, la Ceca et de Ibercaja.
Cependant, elle a confirmé la note de douze banques qu’elle surveille, dont la Santander avec un » BBB », la BBVA avec un » BBB-«, ou encore la CaixaBank avec un » BBB- «, mais avec une perspective négative pour le secteur bancaire espagnol en général.