samedi 18 août 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Agenda & Communiqués > Le SNATEGS fustige le SNAPAP

Le SNATEGS fustige le SNAPAP

Nous Monsieur Abdellah Boukhalfa président du syndicat national autonome des travailleurs de l’électricité et du Gaz– sonelgaz SNATEGS enregistré auprès du ministère du travail de l’emploi et de la sécurité sociale sous numéro -101- En date du 30/12/2013 ; et affilié à la confédération générale autonome des travailleurs en Algérie CGATA ; déclarons le retrait du SNATEGS de cette confédération (CGATA ), et ce pour les raisons suivantes :

 L’absence de la transparence dans la gestion de la confédération, où le syndicat n’est associé à aucune décision concernant les perspectives de la confédération. – Le pouvoir de décision est détenu par un groupe restreint dont la majorité est du SNAPAP. –

 Les responsables du SNAPAP sont derrière l’installation illégale et illégitime d’un avocat comme président du SNATEGS, même si ce dernier exerce comme avocat, donc n’a plus la qualité du syndicaliste au SNATEGS qui défend les intérêts des travailleurs de la SONELGAZ. 

La tentative de déstabiliser le syndicat par le président de la confédération en ouvrant la maison des syndicats à un groupe qui ne dépasse pas 7 personne avec la complicité de la responsable de la maison, qui est membre du SNAPAP .

Pour ces raisons et d’autres, nous réitérons le retrait du SNATEGS de la confédération générale autonome des travailleurs en Algérie CGATA, qui est non démocratique et non transparente, et à cette occasion nous appelons les syndicats et les fédérations membre de cette confédération de prendre les mesures nécessaires afin de protéger le syndicalisme autonome en Algérie.

D’autre part, le SNATEGS va entamer une procédure judicaire contre cet avocat qui a porté préjudice au syndicat. Et nous allons saisir les différentes organisations nationales et internationales les appelant à protéger l’activité syndicale de ce genre de manœuvres.