mardi 13 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Développement durable > Energie > Secteur de l’énergie: l’Etat envisage de recourir à l’emprunt obligataire pour soutenir l’investissement

Secteur de l’énergie: l’Etat envisage de recourir à l’emprunt obligataire pour soutenir l’investissement

C’est à partir de Béjaïa que  le ministre de l’Energie, Salah Khebri,  a affirmé, hier, que le recours à l’emprunt obligataire pour son secteur n’était pas exclu, écartant l’éventualité du recours à l’endettement extérieur pour le financement des projets de Sonatrach et Sonelgaz, qu’il avait pourtant évoquée dans une récente déclaration. «L’investissement dans le secteur de l’énergie est couvert à la fois par l’Etat à hauteur de 75% et sur fonds propres des filiales de Sonatrach et de Sonelgaz à hauteur de 25%.

Pour l’instant, nous disposons de l’argent nécessaire, mais s’il venait à manquer, nous ferons appel à l’emprunt obligataire, en attendant le redressement des prix des hydrocarbures», a déclaré le ministre.

Salah Khebri en a profité pour relancer l’appel de l’Etat aux détenteurs de fonds informels pour les bancariser dans les délais impartis à cette opération.

Il a, dans ce sens, réitéré les avantages offerts par les banques (les taux d’intérêt notamment) aux personnes concernées voulant prêter leur argent à l’Etat, et ce, a-t-il dit, pour financer «des projets d’infrastructures d’intérêt général tels que les routes, les pénétrantes ou l’énergie».