mardi 13 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Economie > International > Relance des investissements en méditerrané, l’UPM et la BEI déclinent leur stratégie

Relance des investissements en méditerrané, l’UPM et la BEI déclinent leur stratégie

La Banque européenne d’investissement (BEI) a organisé au Caire une conférence internationale sur la relance des investissements dans le bassin méditerranéen avec la participation de l’Union pour la Méditerranée ont annoncé les deux institutions.

L’objectif de la rencontre tenue ce mercredi est de booster dans cette région méditerranéenne la croissance économique par le biais des entreprises privées.

Pour le cas de l’Algérie, la BEI a déjà exprimé en juillet dernier, son souhait de coopérer avec le gouvernement algérien dans le domaine de l’environnement et des énergies renouvelables à travers le financement de projets relevant de ce secteur.

Le vice-président de cette institution financière européenne, Roman Escolano, a exprimé sa volonté de coopérer avec le gouvernement algérien pour opérer des financements de projets concrets.

La BEI a déjà contribué dans le financement de projets en Algérie dans les secteurs de l’environnement, de l’énergie, de l’eau, du transport routier et de l’industrie. En outre, l’Algérie souhaite que des investissements dans ces domaines puissent avoir des retombées positives sur l’économie nationale et ce dans le cadre du nouveau plan d’action du gouvernement et dans le cadre du nouveau modèle économique de croissance.

Selon la Banque européenne d’investissement (BEI), les efforts visant à améliorer l’emploi et la croissance dans la région méditerranéenne devraient venir du secteur privé. Le message est martelé au Caire s’est tenue la conférence internationale sur la relance des investissements dans le bassin méditerranéen.

En 2016, la banque a ainsi accordé pour 1,07 milliard d’euros de financements aux micro-entreprises, aux PME mais aussi aux grandes entreprises pour soutenir le développement du secteur privé sur la rive Sud de la Méditerranée.

Le soutien aux PME et au secteur privé dans le bassin méditerranéen continuera d’être au cœur de la coopération européenne, soulignent l’UPM et la BEI.

Ali Soltani