jeudi 15 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Economie > International > Région MENA : Alwane pour soutenir l’entreprenariat des femmes

Région MENA : Alwane pour soutenir l’entreprenariat des femmes

Une nouvelle coalition internationale inédite des femmes leaders vient de voir le jour dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord (MENA). Cette coalition, lancée dernièrement à l’occasion de conférences sous-régionales en Tunisie, à Dubaï et à Amman, a présenté le programme «Alwane», défendant la participation pleine et entière des femmes dans la société.

La Coalition Alawane, communément appelée, est un réseau de 17 pays MENA dont l’Algérie, réuni dans une coopération internationale sans précédent. Le programme est composé de militants dévoués à la promotion du statut des femmes et aura pour tâche la sensibilisation, l’ouverture de débat et de pousser le changement autour des principaux défis rencontrés par les femmes dans la société.

Aïda Merabet, responsable du comité Alwane en Algérie, considère que cette coalition se présente comme étant une opportunité aux femmes algériennes pour se joindre «aux femmes à travers le monde arabe, nous pouvons accroître considérablement le potentiel de réussite» en expliquant que «le comité algérien travaillera sans relâche afin de créer des possibilités de changement positif et d’accroître les chances des femmes dans notre pays ».

Alwane comprend des hommes et femmes issus de milieux universitaires, des militants, des experts, des entrepreneurs ainsi que des jeunes militant pour le changement social et l’égalité entre les sexes. Travaillant tant à un niveau national que régional, cette coalition aura pour objectif d’ouvrir le débat autour des défis ayant trait à la pleine participation des femmes dans la société, de partager des « success stories » intra-régionaux.

Ce programme vise à sensibiliser l’opinion générale tout en créant une plate-forme de dialogue, à plaider pour le changement et à influencer les politiques nationales, régionales et internationales ayant un impact sur la participation des femmes dans la société.

Notons que, lors des dernières réunions sous-régionales tenues en Tunisie, les comités marocains, algériens, libyens, et tunisiens ont réussi à construire une vision unie pour permettre la promotion des femmes dans la région MENA. Chaque pays a identifié les défis les plus importants auxquels font face les femmes et a élaboré un plan d’action pour mieux comprendre et contrer ces problèmes.

Les membres du comité algérien sont issus de divers milieux, aussi bien des militants que des universitaires ou encore du secteur public. Ils ont mis l’accent sur les défis associés à la représentation politique des femmes ainsi que l’inégalité sociale en Algérie pour contribuer au développement
du leadership féminin dans plusieurs domaines, y compris la société civile et les entreprises.