samedi 17 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Divers > Protection du consommateur: ouverture à Alger du 1er guichet de l’association “Aman”

Protection du consommateur: ouverture à Alger du 1er guichet de l’association “Aman”

L’association “Aman” de protection du consommateur a annoncé jeudi l’ouverture à Alger de son premier guichet au niveau national en vue d’y recevoir les préoccupations et doléances des consommateurs en attendant la généralisation de l’opération à d’autres wilayas.

Lors d’une conférence de presse, le président de l’association affiliée à la Fédération algérienne des consommateurs (FAC), Hassan Menouar a précisé que le guichet avait pour objectif de prendre acte des préoccupations et doléances des consommateurs mais aussi les orienter en matière de consommation de divers produits.

Outre la défense des droits du consommateur, le guichet vise à relever les dépassements et les dénoncer auprès des services du ministère du Commerce en charge de la lutte contre la fraude et la contrefaçon.

Sis au siège de l’association à Alger, le guichet est ouvert chaque jeudi après-midi, a fait savoir M. Menouar soulignant la possibilité d’élargir les jours et horaires de réception du fait du nombre croissant des doléances exprimées par les consommateurs.

L’opération sera prochainement élargie à travers d’autres wilayas avec l’ouverture prévue d’une douzaine de guichets similaires avant la fin 2016, a annoncé le même responsable selon lequel le site web de la FAC sera mis en service la fin mai pour recevoir les doléances des citoyens.

A l’approche du mois de Ramadhan et de la saison estivale, M. Menouar a indiqué que son association avait lancé une campagne de sensibilisation aux dangers des intoxications alimentaires sous le slogan “Préserve ta santé” au niveau des écoles annonçant le lancement, les prochains jours, d’autres campagnes contre le gaspillage.

L’association a soumis plusieurs propositions au ministère du Commerce pour lutter contre les intoxications alimentaires, à l’instar de la formation des propriétaires de restaurants et des employés des fast-foods et du renforcement du contrôle des vendeurs à la sauvette particulièrement en été.

En 2015, les services du ministère du Commerce ont enregistré 5.562 cas d’intoxication qui ont fait 11 morts.

 

 

 

.