lundi 18 juin 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > DZentreprise > Open Days, les 3 et 4 juillet, à l’Usthb de Bab-Ezzouar:Etablir des ponts entre l’Université et le tissu industriel

Open Days, les 3 et 4 juillet, à l’Usthb de Bab-Ezzouar:Etablir des ponts entre l’Université et le tissu industriel

L’Observatoire Universitaire d’Assistance aux  Diplômés pour l’insertion Formation et Emploi  (Ouadife), de l’Université des sciences et de la technologie Houari-Boumédiène de Bab Ezzouar (Usthb), organise des  journées portes ouvertes (Open Days), les 3 et 4 juillet. Open Days vise le « rapprochement entreprise-université» et à « l’adéquation formation –emploi » précise le communiqué qui a rendu publique cette information.

L’événement s’articulera autour de plusieurs axes, notamment Speed Recruitement, une opération de recrutement rapide des diplômés en LMD de l’Usthb, Summer Training, une proposition de stages pour les étudiants au sein des entreprises durant les vacances d’été pour les différents paliers du cycle LMD, Master in Enterprise, ou la possibilité de proposer des problématiques  en  projets de fin d’études pour l’année 2017/2018 par les entreprises au profit des étudiants en Master II, et Be entrepreneur, dédié aux étudiants ayant créé leurs entreprises dans le cadre de l’Ansej, qui auront, en la circonstance, à présenter leurs projets et inculquer, ainsi, la culture entrepreneuriale à leurs collègues, notamment en collaboration avec le club scientifique, Project Initiative.

A cette occasion, l’Université de Bab-Ezzouar fera valoir la liste de ses masters au nombre de prés de 100 masters dont 13 nouveaux, touchant les domaines suivants : sciences et technologie (ST), mathématiques et informatique (MI), Sciences de la matière (SM), sciences de la nature et de la vie (SNV), et sciences de la terre et de l’univers (STU).

A rappeler que l’idée du Ouadife a été lancé par Ferroukhi Merzak, directeur de l’Observatoire de  l’Université de Boumerdes (Usthb), lors de la clôture du Salon national du recrutement, qui s’est tenu du 18 au 20 avril à Riad el-Feth. Au cours de son intervention, il a  prôné de « lancer un Master conjoint entre l’Université et le tissu industriel, et ce, pour faire correspondre les opportunités de la formation et les besoins du marché de l’emploi», auquel il adjoint « le portail Ouadife, traduction arabe d’emploi, mais qui en vérité est un acronyme de  l’Observatoire de l’Université d’Assistance aux Diplômés à l’Insertion et à la Formation de l’Emploi ».

Zaid Zoheir