mercredi 13 décembre 2017
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > DZentreprise > Evénement > MICA 2017, ELECT.M présente une solution pour les groupes électrogènes
DZE-Ali Haidar El nnadjar

MICA 2017, ELECT.M présente une solution pour les groupes électrogènes

ELECT.M vient de développer une solution capable de réduire de deux tiers les coûts liés à la maintenance des groupes électrogènes.  Il s’agit de Des Web Net, qualifiée de «solution unique en Algérie et même en Afrique », par  Ali-Haidar Elnadjar, fondateur et directeur général d’ELECT.M, lors de la conférence de presse qu’il a animé au Pavillon B des Palais-des- Expositions (Safex), où son entreprise a élit domicile le temps d’un salon.

« Ses fonctionnalités  sont le contrôle, la supervision et la manipulation à distance des groupes électrogènes », a affirmé  le fondateur de cette entreprise  avant de souligner , non sans une certaine fierté que «les jeunes ingénieurs qui la manipulent, font preuve d’un savoir-faire susceptible d’assurer une prévention d’importance majeure pour la rationalisation des dépenses d’entretien ».

Cette première sortie médiatique d’ELECT.M a permis à Al-Bey Elnadjar de révéler que la société emploie une centaine de personnes, d’une moyenne d’âge de 32 ans. En logistique, elle dispose de deux points de vente, auxquelles vient de s’ajouter un centre de vente et de services à Hassi-Messaoud. Lors de son allocution, le Dg a également présenté la gamme des groupes électrogènes FUSTEQ, se caractérisant par une insonorisation et une résistance à de très hautes températures (plus de 55 degrés) sans déclassement de puissance.

Zohir Zaid

A propos d’E.M

Crée en 2005, ELECT.M s’est lancée, dans une première étape, dans la maintenance des groupes électrogènes. Ensuite, elle est devenue la spécialiste dans la commercialisation des marques, Bruno l’italienne et Mitsubishi la japonaise, notamment.

« La firme dispose aussi d’un service après-vente (SAV) et d’un stock important de pièces de rechange, qui lui ont permis de décrocher, à l’échelle nationale, plus de 600 contrats de maintenance toutes puissances et marques confondues », lit-on dans le communiqué  de presse remis lors de cette rencontre.