mardi 13 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Entreprise > Vie d'entreprise > Les laboratoires Merinal sponsors des escrimeuses Meriem Mebarki et Sonia Zeboudj

Les laboratoires Merinal sponsors des escrimeuses Meriem Mebarki et Sonia Zeboudj

Nabil Mellah, DG du laboratoire Merinal, a indiqué mercredi soir à Alger à propos de ses projets sur le marché du médicament en Algérie, que son objectif est de parvenir à un investissement de 40 millions d’euros.

« Cela fait cinq ans qu’on aurait voulu le faire mais on avait un problème lié au foncier auquel on n’avait pas accès », a-t-il dit à la presse en marge de la cérémonie la signature d’un partenariat avec l’escrimeuse, Meriem Mebarki.

« Nous allons démarrer notre investissement sur un terrain acquis à 10 millions de dollars. Ce terrain s’étend sur 1,6 hectare. On a aussi bénéficié d’un terrain similaire à Larbaâtache dans la wilaya de Boumerdès, a-t-il indiqué sans donner d’autres précisions.

Il a ajouté que sa compagnie représente un volume de 50 millions de boîtes de médicament, soit 7% du marché officinal qui est d’un volume de 700 millions de boîtes, en précisant qu’il exclut dans ces chiffres le marché destiné aux hôpitaux.

A propos du volet exportation, il a signalé que le laboratoire est déjà présent dans sept pays mais il dénonce des freins à l’export dont le premier d’entre eux « est lié à notre environnement »

Du coup, Mérinal n’a pas l’intention d’investir dans d’autres domaines même si auparavant, il avait déposé un dossier à Béjaïa pour investir dans le tourisme ce qu’il a abandonné «à cause du problème du foncier ».

« Je ne peux pas aller dans d’autres secteurs. Le problème de l’Algérie est avant tout politique et je ne peux pas me lancer dans d’autres projets car j’aurais des blocages », a-t-il dit.

Mellah a tout de même indiqué qu’il soutient la volonté annoncée par les autorités d’encourager la production locale. « Nous ne pouvons qu’être favorables à tout ce qui encourage la production nationale. On a toujours milité dans ce sens et nous avions multiplié les conférences de presse pour encourager cette initiative. Notre travail en tant qu’industriel est d’encourager cette initiative. On ne peut qu’être favorable à une initiative en faveur de laquelle on a appelé depuis des années. », a-t-il ajouté.

Il a précisé que le laboratoire est aujourd’hui le troisième fournisseur de médicaments en Algérie avec 50 millions de boîtes vendues chaque année. Il a aussi signalé que l’International medical studies a classé le laboratoire entre janvier et avril 2017 au septième rang sur le marché, public et privé confondus.

A propos de l’accompagnement financier des jeunes athlètes, il estime que les entreprises doivent mettre la main à la poche. Pour l’instant, outre l’escrimeuse Meriem Mebarki, Sonia Zeboudj, évoluant dans la même discipline, trouve aussi un financement auprès de l’entreprise pour préparer les JO de 2020.

Dans l’objectif d’aider l’escrimeuse Meriem Mebarki à se qualifier aux jeux Olympiques de 2020, le laboratoire pharmaceutique MERINAL a ainsi procédé à la signature d’un partenariat entre les deux parties.

Lors de cet évènement, Nabil Mellah a indiqué que cet accompagnement financier est accordé aussi à l’escrimeuse, Sonia Zeboudj.

De nombreuses personnalités du monde du sport dont Nouria Benida Merah et Hassiba Boulmerka, toutes les deux, championnes olympiques, étaient présentes.

Cet accompagnement consiste en don de moyens financiers à ces deux jeunes athlètes pour qu’elles puissent participer à des compétitions internationales.

« J’espère cet accompagnement ira jusqu’aux jeux Olympiques de 2020 si les moyens de l’entreprise le permettent », a dit Nabil Mellah à la presse en marge de la cérémonie.

A signaler qu’au programme de la cérémonie, il y a eu un panel organisé autour d’expérience d’athlètes sur la participation aux jeux Olympiques et sur la réhabilitation du sport dans la société et le rôle de l’école. Les intervenants étaient Nouria Benida Merah et Hassiba Boulmerka. Le rôle des entreprises et de l’industrie pharmaceutique dans la promotion du sport est aussi évoqué avec Raouf Bernaoui, président de la Fédération algérienne d’escrime et d’autres intervenants.

Ali Soltani