mardi 14 août 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Agenda & Communiqués > Matinales de Care : Plaidoyer pour les réformes structurelles

Matinales de Care : Plaidoyer pour les réformes structurelles

Matinales de Care mardi 12 juillet 2016- 08h30-11h30 hôtel Hilton- salle rosa – ALGER Plaidoyer pour les réformes structurelles : « De sa formulation, à l’engagement du plus grand nombre» (cofinancé par le club Care  et le Centre International pour l’Entreprise Privée)

Mahrez Ait Belkacem & Amel Belaid

La chute brutale des prix des hydrocarbures et son impact sur l’économie algérienne met en exergue la réflexion lancée depuis plus d’une année par le club CARE sur la nécessité d’élaborer un plaidoyer commun des réformes indispensables à mettre en œuvre pour entamer enfin et de manière effective, le contrôle de la trop grande dépendance des exportations d’hydrocarbures. La diversification de l’économie et le développement du tissu des PME est un leitmotiv répété inlassablement par tous les acteurs y compris étatiques, sans que des mesures concrètes ne soient implémentées de manière structurée à telle enseigne qu’il en perd en crédibilité. Le Club CARE n’a pas attendu que la chute des prix des hydrocarbures ait montré la fragilité manifeste de notre économie, pour attirer l’attention sur l’urgence de l’entame d’une réforme structurelle et structurante de notre économie afin de permettre la relance tant attendue d’une démographie significative des PME, contrainte par de nombreux freins juridiques, institutionnels et organisationnels. C’est ainsi qu’il considère que cette situation constitue l’occasion pour les entreprises et leurs représentations organisées ou non, d’identifier un socle commun de réformes incontournables pour libérer l’économie de ses entraves et qui réunirait autour de lui le maximum d’acteurs économiques et sociaux autour de lui.

Pour le club CARE, il ne s’agit ni d’unification formelle du patronat, ni recherche de représentation unique de l’entreprise. Celle-ci est nécessairement multiple, dès lors que les intérêts sont diversifiés, spécifiques, régionaux, locaux et imposent dès lors, la pluralité organisationnelle et structurelle. Mais cette pluralité n’exclue en aucun cas le travail en commun et l’adhésion à des plateformes plus efficaces pour porter des préoccupations et exigences communes. Pour atteindre un tel objectif, nous pensons au club CARE que les plateformes, quelle que soient leur pertinence ne saurait être le fruit de laboratoires qu’on proposerait aux chefs d’entreprises qui n’auront plus qu’à les approuver ou à s’en exclure. Nous pensons au contraire que pour rencontrer l’adhésion indispensable à son succès, un plaidoyer doit émaner de ceux-là même qui sont censés le défendre et en tirer bénéfice.

  1. Il doit donc avoir pour ambition de générer de manière inclusive des propositions avec les acteurs (entreprises, experts, associations…)
  2. Comme il doit rechercher à dresser des questions « angles morts » du débat dominant : les dimensions locales et les dimensions sectorielles.

 

___________________________________________