mardi 13 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > DZentreprise > Zapping > Les PME en bâtiment devraient s’organiser en groupement

Les PME en bâtiment devraient s’organiser en groupement

Le Ministre de l’Habitat Nouredine Moussa le suggère.

A la fin du premier trimestre 2012, plus 35.000 petites et moyennes entreprises (PME) travaillaient dans le domaine du bâtiment à l’échelle nationale.
Nouredine Moussa qui a donné cette information à Boumerdes en marge de la journée d’étude organisée par l’Association générale des entrepreneurs algériens AGEA, consacrée à la mise à niveau des entreprises, a rappelé qu’en 2009 on comptait quelques 30.000 entreprises contre 22.000 en 2005.

Pour le Ministre de l’Habitat si la quantité y est la qualité ne suit pas forcément «  le nombre des entreprises nationales du bâtiment de haut niveau, classées dans les catégories 5 à 7 ne dépasse pas les 350 unités  » alors que 18.000 PME sont classées dans la catégorie 1 de « faible capacité  » avec moins de 9 employés chacune, tandis que le reste des PME est classé dans la catégorie 4, avec pas plus de 30 employés par entreprise.

L’Etat a mobilisé, au profit du secteur du bâtiment, une enveloppe de 4700 milliards de DA, à la faveur du présent quinquennat, « pour développer
leur compétition par la création notamment de groupements d’entreprises capables de relever les défis et être au diapason de l’importance des grands projets proposés sur le marché national».

S’agissant de la mise à niveau, Nouredine Moussa a rappelé, qu’une enveloppe de près de 386 milliards de dinars est consacrée, depuis quelques années déjà à la mise à niveau de 20.000 PME activant dans différents domaines.

« Sur ce nombre d’entreprises, dont près de la moitié active dans le secteur du bâtiment et de l’urbanisme, seules 2000 ont introduit des demandes auprès de l’Agence nationale de soutien et de mise a niveau des PME, relevant du ministère de l’Industrie, de la PME et de la promotion de l’investissement, pour bénéficier de ce programme de mise à niveau financé par l’Etat  ».

Après avoir rappelé le protocole d’entente, signé en 8 mai 2011, entre cette agence et AGEA pour la mise à niveau de plus d’un millier d’entreprises membres, le ministre a exhorté les PME concernées, à exploiter les opportunités incitatives mises à leur disposition par l’Etat.

Par Sabrina Mouloud