mercredi 24 octobre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Régions > Centre > Les exportateurs de l’est du pays réunis à Béjaia

Les exportateurs de l’est du pays réunis à Béjaia

La rencontre est initiée par Algex

Réunis le 24 octobre dernier dans la capitale des Hammadites, les exportateurs de l’est du pays (Béjaïa, Tizi-Ouzou, Bouira, Bordj-Bou-Arreridj, M’Sila, Sétif, Mila et Jijel) qui ont participé à la rencontre régionale du Pôle centre ont été invités par le directeur général de l’Agence algérienne de promotion des exportations (Algex), organisatrice de la rencontre, à se regrouper en consortiums.

Pour Khemnou Boukhalfa, il est plus que temps de « définir une nouvelle stratégie prenant en charge la promotion des exportations hors- hydrocarbures », il appuie son propos par un comparatif avec les pays voisins qui comptent chacun « plus de 15 000 opérateurs gravitant autour des activités commerciales dédiées à l’exportation », ce qui est très loin d’être le cas en Algérie où, fait-il remarquer : « Sur l’année, seulement 900 entreprises participent à l’opération d’exportation dont à peine 400 en font une activité régulière .»
Ce qui, pour lui, demeure incompréhensible sachant que notre pays a « les moyens de relever les défis en capitalisant tous les atouts qu’il a en main, mais aussi en transcendant les contraintes et les freins qui s’y opposent ».

Un point de vue auquel ont adhéré les participants qui ont saisi l’occasion pour s’interroger sur les raisons qui font qu’en dépit de toutes les « facilitations » décidés par l’Etat, l’ouverture à l’international tout comme l’acte d’exporter restent très difficiles.

Tous se sont accordés à dire que « la mobilisation dans un cadre professionnel des exportateurs ou des opérateurs à potentiel et, surtout, la dé-bureaucratisation des instances qui en ont la charge ; la libération des initiatives et la formation des personnels impliqués » sont autant de facteurs qui pourraient booster l’export. Mais pas que, a soutenu le DG d’Algex , qui soulèvera que « l’objectif de ces rencontres est de créer un cadre de concertation et d’écoute pour appréhender les problèmes et contraintes rencontrés à l’exportation ainsi que de recenser les attentes en matière d’accompagnement vis-à-vis des exportations ».

Par Rabah Nadri