mercredi 14 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Développement durable > Les Énergies Renouvelables, les Énergies Propres et le Développement Durable à l’honneur

Les Énergies Renouvelables, les Énergies Propres et le Développement Durable à l’honneur

Un double rendez-vous incontournable que celui que se propose d’organiser, durant trois jours   (les 15, 16 et 17 octobre de l’année en cours), Myriade Communication (avec «ERA» une manifestation annuelle) et la Chambre algéro-allemande de commerce, connues pour leur contribution efficace  dans la promotion du secteur des énergies renouvelables et du développement durable dans le pays.
Deux Salons, et pas des moindres, autour de l’économie verte et que devrait abriter le Centre des Conventions d’Oran attendu par les professionnels du domaine.

Le partenariat entre les deux structures se fixant comme objectif la réussite de cet ambitieux projet est une première en Algérie. Entièrement dédié aux énergies renouvelables cet évènement est une «expérience unique», selon les organisateurs, qui se félicitent de l’opportunité offerte aux professionnels du secteur des énergies propres et nouvelles de se rencontrer et d’affiner leur partenariat, notamment dans l’industrie ou la recherche.

Démarche, jugée «innovante» avec un triple objectif, en ce sens qu’elle «contribue à l’effort de sensibilisation autour d’un secteur clé de notre avenir énergétique», à «l’accompagnement, d’une manière professionnelle, du programme national de développement des énergies nouvelles et renouvelables» qui mobilise toutes les compétences à un moment charnière des relations internationales dans le domaine et, enfin, en se voulant être une occasion pour «élargir les espaces de rencontres des professionnels, seuls à même d’éclairer sur les nouvelles technologies, innovations et recherches dans ce domaine.»

Deux Salons donc et une double mission pour «faciliter, notamment, aux entrepreneurs algériens l’accès aux plus récentes technologies et au savoir-faire dans le domaine de l’environnement, la gestion des déchets, de l’eau, de l’énergie renouvelable et de l’efficience énergétique».

D’autant que le pays reste plus que jamais ouvert au partenariat avec les opérateurs qui acceptent de s’intégrer dans sa démarche et participer au renforcement des capacités nationales dans ce domaine, à l’exemple du projet Désertec.

Par Rabah Mazigh