vendredi 17 août 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Développement durable > Energie > Le ministre du pétrole de l’Arabie saoudite limogé

Le ministre du pétrole de l’Arabie saoudite limogé

Ali Al-Naïmi, le ministre du pétrole de l’Arabie saoudite, qui est aussi l’homme le plus influent au sein de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP), a été limogé samedi 7 mai, a annoncé la chaîne de télévision d’Etat Al-Ikhbariya. M. Al-Naïmi a été remplacé par Khaled Al-Faleh, nommé ministre de l’énergie, de l’industrie et des ressources minières, selon un décret du roi Salman, qui a procédé à un large remaniement de son gouvernement.

Le limogeage de M. Al-Naïmi intervient alors que l’Arabie saoudite, premier exportateur mondial de brut, poursuivait depuis près de deux ans une politique pétrolière ayant conduit à un effondrement des cours sur les marchés internationaux. Mais M. Al-Naïmi, qui a toujours pesé de son poids pour influencer la politique de l’OPEP, aurait fait savoir dès le début de cette année qu’il souhaitait partir à la retraite à l’occasion du remaniement ministériel de mai, avait rapporté en janvier le quotidien britannique Financial Times de sources industrielles énergétiques.