jeudi 15 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Economie > National > Le lancement de la 3G mis entre parenthèses

Le lancement de la 3G mis entre parenthèses

Moussa BenHamadi le conditionne par le règlement du dossier Djezzy

le lancement de la 3Gg (troisième génération de téléphonie mobile), n’est plus à l’ordre du jour. Début avril, dans une déclaration à la Radio nationale, le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication avait annoncé l’interruption du processus du lancement de la 3G. Mmoussa Benhamadi lie l’octroi de la licence aux opérateurs mobiles intéressés au règlement du dossier Djezzy.
« Une fois le dossier OTA, qui, je le rappelle, est pris en charge par le ministre des Finances, réglé, nous reprendrons le processus du lancement de ce service », avait indiqué le ministre, tout en précisant que les préparatifs de l’élaboration du cahier des charges relatif au lancement de la 3G ont débuté en décembre dernier. Pour rappel, les opérateurs de téléphonie mobile avaient jusqu’au 31 mars 2012 pour déposer leur dossier auprès de l’Autorité de régulation de la poste et télécommunication (ARPT) pour l’octroi de la licence 3G. Préalablement fixé du 26 au 29 septembre 2011, les délais pour le dépôt des dossiers de candidature avait été prolongés au 2 octobre de la même année, puis au 31 mars 2012.