vendredi 20 juillet 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Finances > Fiscalité > Le déficit du Trésor en hausse et la fiscalité pétrolière en baisse sur les 2 premiers mois 2016

Le déficit du Trésor en hausse et la fiscalité pétrolière en baisse sur les 2 premiers mois 2016

Le déficit du Trésor s’est creusé durant les deux premiers mois de l’année 2016 pour atteindre près de 1.404 milliards de dinars (mds DA) à fin février 2016 (contre près de 413 mds DA à fin février 2015), soit une hausse de près de 240%, indiquent des statistiques fournies par le ministère des Finances.

Quant à la fiscalité pétrolière recouvrée en janvier et février 2016, elle s’est établie à 321,67 mds DA contre 405,7 mds DA durant la même période de 2015 (-20,7%), selon les données provisoires du ministère.

A rappeler que la loi de finances 2016 (LF 2016) table sur une fiscalité pétrolière budgétisée (basée sur un prix du baril à 37 dollars) de 1.682,55 mds DA pour toute l’année en cours.

Concernant les ressources ordinaires du Trésor, elles ont reculé à 391,91 mds DA à fin février 2016 (contre 488,73 mds DA à fin février 2015).

Les recettes budgétaires effectivement recouvrées (pétrolières et ordinaires) ont baissé à 713,6 mds DA contre 894,43 mds DA sur les deux périodes de comparaison (-20,2%), sachant que la LF 2016 table sur des recettes de 4.747,43 mds DA sur l’année en cours.

Quant aux dépenses budgétaires, elles ont augmenté en passant à près de 2.040 mds DA sur les 2 premiers mois 2016, contre 1.222,6 mds DA sur la même période 2015, soit une hausse de 66,85% (la LF 2016 prévoit des dépenses globales de 7.984,1 mds DA sur l’année en cours).

Ainsi, les dépenses de fonctionnement ont grimpé à 1.256,5 mds DA contre 937,64 mds DA (+34%), alors que celles d’équipement sont montées à 783,5 mds DA contre 284,96 mds DA (+175%). Ce qui a donné un solde budgétaire déficitaire de 1.326,36 mds DA sur les 2 premiers mois contre 328,17 mds DA à la même période de 2015 (+304,2%).

Le solde des comptes d’affectation spéciale s’est affiché en baisse à 22 mds DA (-25,3%) alors que le solde des autres opérations du Trésor a enregistré un recul de 12,8% pour s’établir à 99,5 mds DA à fin février 2016.

Le déficit global du Trésor (solde budgétaire+solde des comptes d’affectation+solde des opérations du Trésor) a ainsi atteint 1.403,86 mds DA à fin février 2016 (la LF 2016 table sur un déficit du Trésor de 2.452 mds de DA sur toute l’année en cours).

Sur les deux premiers mois de 2016, les prélèvements sur le Fonds de régulation des recettes (FRR) se sont établis à 665,67 mds DA, précise la même source.

Sur l’année 2015, les prélèvements sur le FRR ont atteint 2.886,5 mds DA (contre 2.965,67 mds DA en 2014).

 

Hausse de 6% du déficit du Trésor en 2015

Pour ce qui est de l’année 2015, le déficit global effectif du Trésor a été de 3.375,1 mds DA contre 3.186 mds DA en 2014 (+6%).

Parallèlement à une fiscalité pétrolière budgétisée de 1.722,94 mds DA en 2015, les ressources ordinaires du Trésor ont augmenté à 2.757,26 mds DA en 2015 (contre 2.350 mds DA en 2014), selon les données provisoires du ministère.

Les recettes budgétaires effectivement recouvrées en 2015 ont atteint 4.480,2 mds DA (contre 3.927,74 mds DA en 2014).

Quant aux dépenses budgétaires, elle ont augmenté en passant à 7.746,2 mds DA en 2015 (contre 6.995,76 mds DA).

Les dépenses de fonctionnements ont légèrement augmenté en 2015  à 4.591,92 mds DA (contre 4.494,32 mds DA) alors que celles d’équipement ont augmenté à 3.154,28 mds DA (contre 2.501,44 mds DA).

La loi de finances complémentaire 2015 avait tablé sur des recettes de 4.953 mds DA et des dépenses de 7.588 mds DA, rappelle-t-on.