mardi 13 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Management > Ressources Humaines > L’ANEM un dispositif au service des jeunes et des entreprises.

L’ANEM un dispositif au service des jeunes et des entreprises.

La Structure tente De Répondre aux besoins des uns et des autres

Pour  de    très  nombreux  jeunes  diplômés, trouver  un  emploi  relève  de  l’exploit, l’expérience étant souvent un critère déterminant pour décrocher un travail. Le taux de chômage croissant a amené l’Etat à opter pour des  dispositifs  d’insertion,    par  le  truchement de  l’ANEM,  des  jeunes  diplômés  et  les  aider ainsi    à  acquérir  une  expérience  professionnelle.

Le dispositif de l’ANEM, vise «à enclencher une dynamique de création d’emploi par la mise à la disposition  des  opérateurs  économiques,  des jeunes primo-demandeurs d’emploi totalement pris en charge financièrement par l’Etat».

Une  mesure  qui  a  incité  beaucoup  d’entreprises   à  recourir  au  recrutement  des  jeunes diplômés  des  universités  ou  des  centres  de formation  pour  étoffer    leur  équipe    avec  à  la clé  allègement  des  charges  sociales.

«C’est une  mesure  intelligente  qui  vise  à  encourager les  entreprises  à  créer  de  l’emploi»,  estime  le directeur d’une des agences d’emploi de la capitale.

Comme  bon  nombre  de  ses  collègues,  notre interlocuteur  regrette  qu’en  dépit  des  efforts de  l’Etat,  notamment  en  matière  d’encadrement   aujourd’hui,  la  loi    oblige  toutes  les entreprises,  publiques  où  privées,  de  passer par  l’ANEM  pour  le  recrutement  de  leurs  personnels   –  60% des offres sont formulées par le secteur public uniquement.

Passer  par  les  agences  de  l’emploi  pour  le  recrutement  n’est pas un réflexe pour les entreprises du  privé. « De  nombreuses entreprises privées ignorent même l’existence de ce dispositif», ajoute-t-il en mettant en évidence le texte de loi qui impose aux recruteurs de passer par l’ANEM.

Il ressort de notre visite aux différentes agences de  l’ANEM  d’Alger  que  le  secteur  du  bâtiment et celui de la technologie de la communication sont classés en première position en matière de demande de main-d’œuvre.

L’ANEM a  aussi  de  nombreuses  missions  à  accomplir, telles l’étude de l’offre des entreprises et  des  demandes  d’emploi,  lui  donnant  ainsi la  qualité  d’une  banque  de  données  sur  tout ce  qui  concerne  le  marché  de  l’emploi.    Les informations  collectées  sur  les  demandeurs et  les  employeurs  aident  les  responsables  de l’ANEM  à  prendre  des  décisions  concernant  le placement  des  jeunes  diplômés  ou  même  leur orientation vers d’autres dispositifs.

Il  est  important  de  noter,  par  ailleurs,  que  la gestion  du  dispositif  est  assurée  par  l’Agence Nationale de l’Emploi en relation avec les directions de l’emploi des wilayas.

S. M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.