mardi 18 décembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Industrie > Lancement de plusieurs projets dans l’industrie minière
Youcef Yousfi, ministre de l'industrie et des mines
Youcef Yousfi, ministre de l'industrie et des mines

Lancement de plusieurs projets dans l’industrie minière

Durant les dix prochaines années, l’industrie minière bénéficiera d’un intérêt sans précédent qui lui permettra de se développer au mieux,  et ce à travers le lancement de plusieurs projets, a récemment annoncé le ministre de l’industrie et des mines Youcef Yousfi.

L’annonce est importante dans la mesure où cette industrie  tarde à prendre son envol malgré la richesse des ressources minières dont regorge notre pays et même si la loi sur les mines, la prospection, et l’exploitation des ressources minières  existe depuis mars 2014, et a apporté des modifications par rapport à celle de 2001 qui limitait l’exploitation des petites et moyennes mines à 300 mille tonnes,  il faut reconnaître que la contribution de ce secteur dans la vie économique est insignifiante puisqu’elle   représente moins de 1% dans le PIB.

Pour assurer ce développement et donner plus de poids à ce secteur, une enveloppe financière d’un total de 9,4 milliards de dollars sera allouée pour la concrétisation du programme d’investissement qui prend effet dés l’année 2018 et se terminera en 2028, avec pour principal but d’accroître les efforts en matière d’exploration minière. Déjà, rien que pour l’année en cours,  la somme de 1,5 milliards de dinars qui servira  à développer la stratégie des nouveaux gisements comme le lancement du méga projet portant sur la mise en valeur du gisement de phosphate de Bled EL Hadba, dans la wilaya de Tébessa.

Ce projet sera réalisé en joint-venture entre Sonatrach, Asmidal –Manal  spa (51%) et CITIC/WENGFU(49%).  Cet investissement vise à renforcer la production du phosphate à l’état brut. En effet, la production qui est actuellement de 2 millions de tonnes devrait atteindre plus tard  prés de 10 millions de tonnes. L’usine  de transformation de phosphate en acide sulfurique  sera mise en service en 2020, et devra générer prés  1 500 emplois. L’Algérie dispose d’une réserve de phosphate estimée à 02 milliards de tonnes est l’un des pays les plus importants en matière de production d’engrais dans le bassin méditerranéen, veut devenir un pôle mondial d’exportation de phosphate et ses dérivés. Pour ce qui est du gisement de fer de Gara Djebilet, le ministre affirme que études de faisabilité seront terminées durant le premier semestre de l’année 2018.

D’autres projets sont évoqués par le ministre comme la mine de plomb-zinc de Chaâbet El Hamra à Sétif, rouverte en 2017 et dont la cadence de production sera augmentée. L’année 2018 sera marquée par le lancement de travaux comme les opérations de dénoyage du gisement de plomb-zinc de Kherzet Youcef, la mise en place de d’équipements de traitement du minerai d’une capacité de 30 000 à 40 000 tonnes/an pour le gisement de Baryte d’Ichmoul dans la wilaya de Batna, la réalisation d’une unité de traitement  de diatomites d’une capacité de 50 000 tonnes à Sig, et dont l’entrée en activité est prévue pour la fin de l’année en cours.

Yasmine Meddah