mardi 18 décembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Régions > Centre > Laiterie de Draa ben Khedda

Laiterie de Draa ben Khedda

10 millions de DA de perte par jour de grève

Les grèves qui rythment la vie de la laiterie de Draâ Ben Khedda coûtent à cette entreprise privatisée en 2008 plus 10 millions de dinars de perte par jour de grève. Et les débrayages durent parfois jusqu’à plus de 2 mois.

Cette entreprise, conventionnée avec 1.736 éleveurs et 140 distributeurs dans la wilaya est régulièrement paralysée par des arrêts de travail dont les conséquences se font immédiatement ressentir à travers les quatre wilayas qu’approvisionne cette laiterie.

La tension sur le lait est prompte à Tizi Ouzou, Boumerdes, Bouira et Bejaia.
Il en a été ainsi la veille et durant le mois de Ramadhan.

Pour rappel les travailleurs à l’origine des grèves cycliques demandent la renationalisation de laiterie qui emploie près de 400 personnes au motif de non respect par le nouvel acquéreur de la législation du travail et des lois commerciales, non respect des cahiers de charges en matières d’investissement et de recrutement.

Les grévistes ont même sollicité une commission d’enquête du ministère du travail. Plusieurs tentatives de dialogues initiées par les autorités locales se sont avérés vaines, puisque rejetées par les grévistes A travers un communiqué récemment publié la direction de la Laiterie qui a invité ses employés à reprendre leur travail a rappelé son droit « à protéger ses intérêts conformément à la réglementation »

La direction générale de l’unité soutient après avoir « le temps d’analyser la situation et d’identifier les raisons de ce mouvement de grève  » qu’il n y avait aucune raison valable au débrayage puisqu’elle a répondu favorablement à plusieurs requêtes posées par les travailleurs, notamment l’octroi de la prime du bénéfice de 72.000 DA.

Les travailleurs eux tout en alternant grèves et reprises de travail campent sur leurs positions Privatisée en 2008, la Laiterie de Draâ Ben Khedda
ex Onalait qui produit 300.000 litres de lait pasteurisé par jour et 13.000 boites de fromage, pour lesquelles elle transforme quotidiennement
30.000 litres de lait cru de vache, est apparemment mal partie pour faire son beurre.