mercredi 14 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Economie > International > La Chine n°1 des brevets dans le monde, l’Algérie enregistre une hausse de 11%

La Chine n°1 des brevets dans le monde, l’Algérie enregistre une hausse de 11%

Elle renvoie les USA au deuxième rang en matière de propriété intellectuelle.

Selon l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle OMPI, la Chine renvoie les Etats- Unis d’Amérique au deuxième rang en matière de propriété intellectuelle.

C’est ce qui ressort du rapport du World Intellectuel Property Indicators 2012 présenté par l’OMPI. Ainsi, 526 412 requêtes ont été déposées en Chine, soit une hausse de 41,3%. De quoi détrôner les Etats-Unis. Ces derniers ont enregistré de leur côté 503 582 dépôts et, loin derrière, le Japon en a compté 342 610.

La crise économique n’a pas affaibli l’innovation.On notera, en effet, un record des dépôts de brevets dans le monde. Pour la première fois, la barre des 2 millions de candidatures a été dépassée l’an dernier, indique l’organisme genevois. (2,14 millions en tout), soit un bond de 7,8% par rapport à l’année précédente, déjà florissante.

Ce foisonnement d’idées a émané surtout de la Chine. Pékin est également à l’origine du plus grand nombre de dépôts de marques dans le monde (1,4 million) avec les Etats-Unis (1,3 million)… et la France (1 million).

Le secteur pour lequel le plus grand nombre de dossiers a été déposé est sans conteste celui des techniques informatiques (126 897).

« La croissance soutenue du nombre de dépôts de demandes de titres de propriété intellectuelle indique que les entreprises continuent d’innover malgré des conditions économiques difficiles.

Cette croissance est encourageante, car elle va permettre à l’économie mondiale de générer de la croissance et de la prospérité à l’avenir », a déclaré M. Francis Gurry, directeur général de l’OMPI, lors de la conférence de presse pour la présentation du rapport.

S’agissant des pays à revenu intermédiaire ou à faible revenu, il est noté des évolutions variables. Ainsi, selon le rapport, les offices de l’Algérie (INAPI ) ont enregistré une hausse de 11,3% .

Une croissance considérable selon l’OMPI à des demandes déposées par des non-résidents.

À l’inverse, le Guatemala (13,1%), la Jamaïque (27,6%) et la Jordanie (15,6%) ont enregistré une baisse substantielle du nombre de dépôts.