vendredi 16 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Economie > National > Inscriptions au registre du commerce au 1er semestre 2012

Inscriptions au registre du commerce au 1er semestre 2012

Baisse de 28% par rapport à la même période de 2011

Les inscriptions au registre du commerce durant le premier semestre 2012 se sont établies à 204 097, en baisse de 28% par rapport à la même période de 2011, ce qui porte le nombre total des commerçants en Algérie à 1 568 741, indique un bilan du Centre national du registre du commerce (CNRC).

“Comparativement aux six premiers mois de l’année 2011, il ressort une baisse du nombre des inscriptions au registre du commerce de 28 %”, précise le CNRC dans une note de présentation de son dernier rapport.

Cette baisse a été tirée par la chute des inscriptions des personnes physiques dépassant 31%, alors que les inscriptions des personnes morales ont augmenté de 19,9%, selon les donnés du CNRC.

Sur ces 204 097 inscriptions recensées, il y a eu 105 026 nouvelles créations d’entreprises (ou immatriculations) dont 96 452 constituées en personnes physiques et 8 574 personnes morales (sociétés), précise le CNRC.

Les chiffres du CNRC montrent que 5 wilayas seulement sur les 48 du pays ont connu une hausse de nombre d’entreprises créées durant le 1er semestre 2012 par rapport à la même période de l’année 2011. Il s’agit de Tizi Ouzou (22,1%), Biskra (13,8%), Sétif (5,9%), El Oued (4,1%) et Boumerdès (3,6%).

En outre, le CNRC a enregistré durant cette période 40 035 modifications effectuées par les opérateurs économiques inscrits au registre du commerce pour divers motifs, opérées essentiellement par les personnes physiques (75% du total), alors que les radiations ou cessations d’activités du registre de commerce ont atteint à la fin de juin dernier 59 001, dont 93,3% sont effectuées également par des personnes physiques.

Le nombre total des opérateurs économiques inscrits au registre du commerce s’élève à 1 568 741, dont 1 433 133 personnes physiques (91,4 %), et 135 608 personnes morales (8,6%).

Ainsi, le nombre des commerçants inscrits a augmenté de 52 009, soit 3,4% par rapport à la fin 2011, selon le CNRC qui a qualifié ce taux d’”appréciable” en terme de création d’entreprises.

La wilaya d’Alger demeure la plus importante en matière d’implantation des opérateurs économiques avec 202 610 commerçants inscrits, suivie des wilayas d’Oran (71 071), de Sétif (66 096) et de Tizi Ouzou (64 927).

S’agissant de la nature des activités, le CNRC a précisé que 42% des commerçants, personnes physiques, sont inscrits dans le secteur du commerce de détail, 39,9 % dans les services et 14,1 % dans la production industrielle et BTPH.
Quant aux personnes morales, 31% des commerçants sont inscrit dans les services, contre 29,6% dans la production industrielle et le BTPH et 22,3% dans le secteur de l’import -export.

Concernant les étrangers inscrits au registre du commerce, leur nombre s’élève, à la fin juin 2012, à 8 984, soit 6 936 sociétés dont le gérant est de nationalité étrangère et 2 048 personnes physiques, dont les opérateurs de nationalité tunisienne arrivent en tête avec 29,25 %, suivis des Marocains (20,9%), des Syriens (20,61%) et des Egyptiens (7,08%).