mercredi 14 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Economie > National > Industrie agroalimentaire : Baisse d’indice de confiance des chefs d’entreprise

Industrie agroalimentaire : Baisse d’indice de confiance des chefs d’entreprise

L’enquête mensuelle du Forum des chefs d’entreprise fait ressortir que l’indice de confiance des chefs d’entreprise en Algérie était en baisse au mois de juin.
Il a dégringolé de trois points par rapport au mois de mai. Ce baromètre se calcule en fonction des perspectives de production, le volume des commandes et le niveau des stocks.

Il prend en compte aussi les mêmes paramètres des principaux partenaires de l’Algérie. L’examen comparé de ces valeurs aboutit à -12 en juin alors que cet indice était de -9 au mois de mai. Calculé sur une année, l’indice de confiance est en hausse de 6 points à la même période où il était de – 18.

Ce ralentissement peut s’expliquer par le fait que l’été et le Ramadhan ont tout deux commencé durant le mois de juin. Autrement dit, premiers départs en congé et ralentissement de l’activité productive.

Il ressort toutefois que les industries agroalimentaires ont connu un regain d’activité dû essentiellement à la forte demande en produits alimentaires. En effet, en comparaison avec le mois de mai, les industries hors agroalimentaires ainsi que le bâtiment et travaux publics ont baissé de 11 points pour les premières et 4 points pour le deuxième.

L’indice des industries agroalimentaires est le seul à avoir connu une progression de 5 points. Il était à -3 au mois de mai et à +2 au mois de juin. C’est dire que l’activité économique a connu un véritable ralentissement, excepté dans le secteur des IAA qui a progressé de 35% en passant de -35 en juin à -0 en juillet.

Les autres secteurs ont baissé de 1 point pour les industries hors agroalimentaires, de 3 points pour les services et de 31 points pour le secteur du bâtiment et des travaux publics.
Pour l’Union européenne et la France, les indices sont restés au niveau de -3,3 et -6,9.

Par   Rania Derouiche