mercredi 15 août 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Services > Santé > Hausse des importations de médicaments malgré les restrictions

Hausse des importations de médicaments malgré les restrictions

Les mesures prises par le ministère de la Sante en décembre 2015 (interdiction d’importation de 357 médicaments et 11 types de matériel médical) ne semblent pas endiguer la vague des importations de produits pharmaceutiques. Après plusieurs mois  de baisse au cours de l’année 2015 les  produits pharmaceutiques ont repris  une tendance haussière au cours des trois premiers mois de l’année 2016.

Ainsi, les importations des produits pharmaceutiques ont augmenté à 450,63 millions de dollars (usd) durant le premier trimestre 2016, contre 318,087 millions usd à la même période de 2015, soit une hausse de 41,67%,.

Les quantités importées ont également progressé mais à un moindre rythme pour atteindre 5.424,504 tonnes (t) contre 5.117,663 t sur les deux périodes de comparaison, précise le Centre national de l’informatique et des statistiques des douanes (CNIS).

Dans le cadre de la rationalisation des importations des médicaments, un arrêté ministériel publié en décembre 2015 a fixé la liste des produits pharmaceutiques à usage humain et des matériels médicaux fabriqués en Algérie qui sont interdits à l’importation.

Il s’agit de 357 médicaments composés de comprimés, crèmes et pommades dermiques, solutions injectables, suppositoires, pommades ophtalmiques et de sirop.

S’ajoute également une liste de onze (11) matériels médicaux fabriqués localement et qui sont aussi interdits à l’importation telles les seringues, compresses et bandes de gaze et la bicarbonate de soude pour dialyse.

En 2015, les importations des produits pharmaceutiques étaient de 1,96 milliard de dollars (-22% par rapport à 2014) pour un volume global de près de 27.000 tonnes (-15,32%).