jeudi 15 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > Entreprise > Un Produit > Filière du prêt à porter : CH prépare son retour

Filière du prêt à porter : CH prépare son retour

Le groupe public de l’habillement Confection et Habillement CH veut se repositionner sur ce marché national submergé par les vêtements importés de Chine, de Syrie, de Turquie et d’ailleurs.

Le groupe ambitionne de porter ses parts de marché de 2  % à 10% pour le grand public d’ici à 2015.

CH devrait passer de 25 millions d’articles à 70 millions d’articles dans les cinq années à venir, ce qui permettra de créer d’autres postes d’emplois avec l’augmentation de l’activité du groupe, rapporte l’APS qui précise que CH a bénéficié d’ une aide financière de plus de 10 milliards de DA destinée à la relance de cette activité qui en plus de la concurrence féroce que connait ce secteur d’activité et les réseaux informels, est confronté au manque de la matière première

« Et ce sont les contraintes qui pénalisent le développement de cette industrie à forte valeur ajoutée », a confié à l’APS le PDG de CH, Ahmed Benayad.

Ce dernier souligne que :
« La dépendance du groupe d’un secteur textile qui n’arrive pas à satisfaire la demande du marché en termes de qualité, de variété et d’adaptation aux tendances vestimentaire est l’une des difficultés sur lesquels bute la filière du prêt à porter et de la confection  » et de rappeler que faute d’une industrie nationale de fibres synthétiques ou naturelles, le recours à l’importation reste la seule issue au secteur du textile.

Un secteur qui en dépit de toutes les aides consenties par l’Etat peinent à trouver ses marques
« Le secteur public est également contraint de justifier tous ses achats par des documents attestant de la provenance des tissus, alors que certains grossistes imposent la facturation de ces achats à des coûts inférieurs aux coûts réels des transactions  » une situation que déplore Ahmed Benayad.

Dans l’immédiat, l’objectif est affirme le PDG de CH est de maintenir les 3.000 postes d’emplois et d’en créer plus de 1.500 nouveaux à l’horizon 2015, Composé de 15 filiales, le groupe confection et habillement (CH) est représenté par 15 entreprises de production avec un chiffre d’affaires annuel de 4 milliards de DA.