mercredi 14 novembre 2018
Download http://bigtheme.net/joomla Free Templates Joomla! 3
Accueil > LaUne > Fertial : Mokhtar Bounour démissionne

Fertial : Mokhtar Bounour démissionne

Mokhtar Bounour, président-directeur général de la société des fertilisants Fertial, pour rappel issue d’un partenariat entre le Groupe algérien Asmidal et le Groupe espagnol Grupo Villar Mir a démissionné de son poste, rapporte le journal El Watan, qui précise que c’est Stéphane Dieudé, le directeur financier de Fertial qui a été désigné pour assurer l’intérim.

Mokhtar Bounour avait été installé en 2016 à la tête de cette entreprise spécialisée dans la production d’ammoniac et d’engrais, et qui compte 2 usines l’une à Annaba et l’autre à Arzew (Oran). Son départ serait motivé par l’ingérence récurrente d’un des actionnaires.

Pour rappel l’ETRHB Haddad a intégré l’entreprise en 2017, après le rachat par le groupe de Ali Haddad de 17% des actions de l’actionnaire espagnol qui en détenait 66. Décision prise, avait-on précisé alors, dans le cadre de l’application de la règle 51/49 relative à l’investissement étranger en Algérie.

GrupoVillar Mir est un holding espagnol de 21 filiales spécialisées dans de nombreuses activités liées notamment à la fabrication d’engrais et de fertilisants agricoles. Fertiberia, une de ses filiales, est la première entreprise productrice d’ammoniac, d’engrais et de fertilisants agricoles en Espagne et la deuxième à l’échelle de l’Union Européenne. En 2005, à travers cette filiale, le Groupe a signé un accord de partenariat avec le Groupe algérien Asmidal donnant naissance à Fertial.

A propos de Fertial

C’est en 1967 que fut décidée par Sonatrach la construction d’un complexe d’engrais phosphatés à Annaba. Les unités de production d’acide sulfurique et phosphorique et d’une gamme d’engrais sont entrées en production en 1972, ainsi que certaines utilités industrielles venant en appui.
Ce complexe a connu une extension en 1982 avec l’installation d’unités d’acide nitrique, de nitrate d’ammonium et de tripolyphosphate de soude (STTP).

En 1975, fut créé le complexe d’engrais azotés avec la participation de Creusot-Loire industrie et Krebs (France) et Kellogg (USA) entré en production en 1984. S’agissant de l’unité d’ammoniac Kellogg, celle-ci est entrée en production en 1987.
Avec la restructuration des entreprises publiques en 1984, toutes les unités de ce complexe sont entrées en portefeuille sous la nouvelle entité Asmidal qui deviendra société par actions en 1996.

De son côté, l’usine d’Arzew, ou le complexe d’engrais Azoté/Arzew (CEA/Z), a été installée dans les années 1960 à l’intérieur de la zone industrielle d’Arzew et dépendait à l’époque de l’entreprise nationale d’hydrocarbures Sonatrach.
En septembre 1984, l’usine fut intégrée à celle d’Annaba pour donner naissance au Complexe Asmidal, suite à la promulgation du décret 84-258 du 01 septembre 1984 qui a consacré aussi la restructuration de Sonatrach.

En 1996, le complexe Asmidal a été érigé en société par actions (SPA). Et depuis, l’usine d’Arzew a évolué en tant que filiale du Groupe algérien Asmidal par la résolution de l’assemblée générale extraordinaire signée le 31 janvier 2001.

Avec les réformes économiques engagées par le Gouvernement algérien, un accord de partenariat a été conclu entre Asmidal et le groupe espagnol Villar Mir. Ainsi est né Fertial qui regroupe les unités d’Annaba et d’Arzew.

En 2017, Le Groupe ETRHB Haddad acquiert 17% des parts de l’actionnaire espagnol qui en détient désormais 49.